Iran : Emprisonnée pour sa foi pendant 4 ans, la chrétienne Maryam est libre !

En Iran, la chrétienne Maryam Naghash Zargaran a enfin retrouvé la liberté après 4 ans de captivité.

Après 4 années passées à la prison d’Evin pour « atteinte à la sécurité nationale », la chrétienne iranienne Maryam Naghash Zargaran a été libérée à Téhéran, dans la nuit du 1er août. Maryam, 39 ans, convertie de l’islam au christianisme, fut la première à être interrogée par les agents du renseignement en janvier 2010, en raison de son travail auprès des églises clandestines de maisons.

En janvier 2013, elle avait été arrêtée en même temps que le pasteur irano-américain Saeed Abedini en raison de leurs activités dans un orphelinat. Les deux avaient été condamnés quelques mois plus tard. Le pasteur Abedini avait été relâché en janvier 2016, suite à des pressions exercées par l’état américain.

Selon Mohabat News, qui a publié une partie du compte-rendu de la condamnation de Maryam Naghash Zargaran, le tribunal l’a condamnée pour avoir agi « à l’encontre de la sécurité, en suivant l’agenda de l’Angleterre et de la Palestine occupée pour propager le christianisme en Iran, dans le but de pervertir la société iranienne contre l’islam ».

Pendant son séjour en prison, Maryam a subi des harcèlements et s’est vue refuser tout traitement médical à maintes reprises, malgré ses antécédents médicaux. Elle a entamé plusieurs grèves de la faim pour protester contre cela. À quelques reprises elle a été autorisée à sortir temporairement de prison pour recevoir des traitements médicaux, mais a chaque fois été contrainte d’y retourner. Sa peine a même été prolongée de 6 semaines pour compenser le temps passé en dehors de la prison.

L’année dernière, sa famille avait déclaré que les conditions carcérales l’avaient traumatisée et l’avaient rendue dépressive. Amnesty International avait fait mention de son cas en accusant l’Iran de « cruauté » en refusant les soins médicaux dans les prisons.

La jeune femme opérée du coeur il y a 10 ans a besoin d’un contrôle médical régulier. Elle souffre également d’une maladie discale lombaire, d’arthrite et d’ostéoporose. Les conditions stressantes de la prison ont aggravé sa maladie cardiaque.

Interrogé par World Watch Monitor, l’avocat de la défense Mansour Borji, dénonce l’injustice et les atteintes à la liberté religieuse :

« Une partie de cette répression se reflète à travers le nombre accru d’arrestations, mais également les campagnes de diffamation contre les minorités religieuses, en particulier les chrétiens. »

Au cours des derniers mois, une douzaine de chrétiens, en particulier des convertis de l’islam au christianisme, ont obtenu de lourdes peines d’emprisonnement allant jusqu’à 10 ans ou plus, poussant 2 chrétiens emprisonnés à entamer une grève de la faim. Plus récemment, Amin Afshar Naderi initialement condamné à 15 ans de prison, a été libéré sous caution après une grève de la faim de 3 semaines.

M.A.G.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.