Iran : Malgré les promesses, Ebrahim Firouzi est toujours en prison

Le Conseil des Églises iraniennes unies appelle à sa libération immédiate et inconditionnelle.

Accusé à tort de propagande contre l’État et insulte au sacré, Ebrahim Firouzi avait été placé en détention le 7 février dernier. Le 13 février, il avait entamé une grève de la faim illimitée, affirmant qu’il ne mangerait rien tant que ces charges seraient retenues contre lui. Il avait rapidement reçu la visite de deux agents du renseignement qui lui avaient promis sa libération imminente, assurant que son cas serait « traité ».

Mais, alors qu’il devait être libéré d’ici le samedi 20 février, le chrétien est toujours détenu à Zahedan. Le Conseil des Églises iraniennes unies (Hamgaam) appelle à la fin de cette persécution. Il demande sa libération imminente et inconditionnelle, ainsi que la mise en place d’un procès équitable.

Dans un communiqué le conseil précise :

« Le ministère du Renseignement de la République islamique n’a cessé de harceler M. Firouzi, même en exil, en portant de nouvelles accusations et en confisquant ses biens, il a rendu la vie plus inhumaine et difficile à ce chrétien converti en exil à Rask, dans les provinces de Sistan et du Baloutchestan. »

Le Conseil appelle également « la communauté chrétienne du monde entier et les organisations de défense des droits de l’homme à soutenir la libération d’Ebrahim Firouzi ».

M.C.

Crédit Image : Morning Star News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.