Iran : Un chrétien a reçu 80 coups de fouet pour avoir bu le vin de la sainte cène

Toujours en exil en Iran, Mohammad Reza Omidi, chrétien autrefois musulman, a été condamné à la flagellation pour consommation d’alcool.

Mohammad Reza Omidi, appelé également Youhan, a reçu 80 coups de fouets en Iran. Ce chrétien a été condamné à cette peine car il a bu le vin de la sainte cène. Boire de l’alcool est interdit en Iran, et si une exception est accordée aux chrétiens, elle n’est pas donnée aux « convertis », les anciens musulmans devenus chrétiens.

Youhan a déjà été détenu deux années en prison et il vit actuellement en exil, car il appartenait à une église de maison.

Ce n’est pas la première fois qu’il subi la flagellation. En 2013, il avait déjà été condamné à recevoir 80 coups de fouets pour la même raison.

L’organisation Human Right Monitor dénonce le fait qu’en Iran, « de nombreux chrétiens iraniens sont emprisonnés en Iran pour avoir pratiqué leur foi ».

« De lourdes obligations de caution et des peines d’exil sont des pressions supplémentaires que le régime iranien impose aux chrétiens. […] Le régime iranien criminalise la conversion au christianisme et restreint sévèrement la foi pratiquée par les chrétiens arméniens et assyriens. »

Une flagellation dénoncée sur le compte twitter officiel du département d’État des États-Unis en français.

« Les États-Unis sont profondément troublés par les rapports selon lesquels l’Iran a fouetté Mohammad Reza Omidi 80 fois pour avoir bu du vin de messe. Il avait déjà passé deux ans en prison pour appartenance à une église de maison. Nous condamnons ces peines injustes et exhortons l’Iran à donner à toutes les Iraniennes et à tous les Iraniens la liberté de pratiquer selon leurs croyances. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.