Iran : Un chrétien condamné à 10 ans de prison pour avoir fondé une église de maison

Le tribunal révolutionnaire de Téhéran a condamné Anoushavan Avodian, chrétien irano-arménien, à 10 ans de prison pour avoir fondé une église de maison. Deux autres membres de son église ont été condamnés à payer une amende. 

L’agence de presse Human Rights Activists révèle que la branche 26 du tribunal révolutionnaire de Téhéran a condamné Anooshavan Avedian, âgé de 60 ans, à 10 ans d’emprisonnement pour avoir  « organisé et dirigé une église de maison évangélique ‘sioniste’ avec l’intention d’agir contre la sécurité nationale », le 11 avril dernier.

En plus de cette peine d’emprisonnement, il risque 10 ans de « privation des droits sociaux » après sa libération.

Deux autres personnes converties au christianisme et membres de cette église de maison, Abbas Soori et Maryam Mohammadi, ont été condamnées à payer une amende de 50 millions de tomans (environ 1900 euros). Ils ont également interdiction d’adhérer à des groupes politiques et sociaux pendant 10 ans.

Les deux chrétiens n’ont, en outre, plus l’autorisation de résider à Téhéran ou dans toute province adjacente et devront se présenter régulièrement aux bureaux du ministère du Renseignement.

L’organisation britannique Article 18, qui promeut la liberté religieuse en Iran, indique qu’ils ont tous les trois été arrêtés en août 2020 lorsque des agents du renseignement ont fait une descente dans une réunion de l’église de maison au domicile d’Anooshavan Avedian à Narmak, dans le nord-est de Téhéran. Leur cas n’a cependant été rendu public que récemment.

Emprisonnés à Téhéran, ils auraient été soumis à des tortures psychologiques lors de multiples interrogatoires avant d’être libérés sous caution le 23 septembre dernier dans l’attente de leur procès.

Article 18 rappelle que bien que le christianisme soit l’une des trois minorités religieuses reconnue en Iran, dans la pratique, seuls les Arméniens et les Assyriens ont droit à un certain degré de liberté de culte et ce, uniquement dans leur propre langue ethnique, et pas en persan qui est la langue nationale.

La grande majorité des chrétiens en Iran étant des anciens musulmans convertis au christianisme, ils n’ont pas de lieu de culte officiel.

Le pays qui compte 800 mille chrétiens est classé 9e dans l’Index mondial de persécution des chrétiens 2022 de l’ONG Portes Ouvertes.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.