Irlande du Nord : Une cérémonie en hommage à la reine hautement symbolique

Le rôle de la reine Elizabeth II dans la réconciliation en Irlande du Nord a été rappelé lors d’un service religieux en son honneur qui a eu lieu mardi 13 septembre à Belfast, en présence du roi Charles III. 

Trois jours après avoir été proclamé roi, Charles III s’est rendu à Belfast en Irlande du Nord lors d’une visite présentée comme historique par la presse locale.

Alors que la défunte reine était elle-même venue à plusieurs reprises dans le pays, Sky News écrit que c’est « la première visite d’un roi anglais en Irlande du Nord depuis près de 80 ans ». Tandis que le Belfast Telegraph titre, non sans ironie : « La venue du roi Charles III met fin à à soixante-dix-sept ans d’attente de la visite d’un roi en Irlande du Nord ».

Lors de leur séjour à Belfast, le roi et la reine consort Camilla ont notamment assisté à un service religieux en hommage à Elizabeth II dans la cathédrale Sainte-Anne à Belfast.

Un service qui, selon Christian Today, a également rassemblé le président irlandais Michael D Higgins, le Premier ministre irlandais Micheal Martin, la Première ministre britannique Liz Truss, la vice-présidente du Sinn Fein (premier parti d’Irlande du Nord qui prône la réunification des deux entités) Michelle O’Neill ainsi que le chef du Parti unioniste démocrate (DUP) Sir Jeffrey Donaldson.

Lors de cette cérémonie hautement symbolique, dans un contexte politique tendu en Irlande du Nord notamment en raison du Brexit, des dirigeants des Églises catholique, méthodiste et presbytérienne se sont relayés pour prier et prendre la parole.

L’archevêque John McDowell, chef de l’église d’Irlande, a salué la « fidélité » de la reine ainsi que « ses soins, son devoir, son amour et son dévouement » avant d’évoquer son rôle dans la réconciliation entre les deux Irlande.

« Tous ces éléments pourraient être utilisés pour décrire sa relation avec l’Irlande du Nord, la patience les liant tous ensemble, mais en faisant particulièrement attention à ce qu’elle a dit le plus récemment, le mot qui, je pense, sera le plus associé à la reine Elizabeth et à l’Irlande, nord et sud, c’est la réconciliation. »

Il a poursuivi en déclarant qu’Elizabeth II « a suivi là où Jésus l’a conduit, comme les femmes l’ont souvent fait dans le travail insaisissable et inachevé de réconciliation ici en Irlande », et qu’elle avait « parcouru le difficile chemin de la réconciliation dans cette province et sur cette île ».

« God Save The King » a été chanté par l’assistance à l’issue du service.

Plus tôt dans la journée, s’adressant aux membres de l’Assemblée d’Irlande du Nord, Charles avait déjà évoqué le rôle joué par sa défunte mère dans le pays.

« Ma mère a profondément ressenti l’importance du rôle qu’elle a joué en réunissant ceux que l’histoire avait séparés et en tendant la main pour rendre possible la guérison de blessures de longue date. »

Il a ajouté qu’elle n’a jamais « cessé de prier pour des temps meilleurs » pour le peuple d’Irlande du Nord. Il a ensuite promis de faire preuve du même engagement en prenant exemple sur la précédente reine et « avec l’aide de Dieu » pour « rechercher le bien-être de tous les habitants d’Irlande du Nord ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock / Nina Alizada / Cathédrale Saint-Anne, Belfast, Irlande du Nord

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.