Des islamistes radicaux enflamment les maisons des chrétiens coptes

Des dizaines de chrétiens coptes en Haute-Egypte doivent reconstruire leur vie après que des extrémistes musulmans les aient attaqués vendredi 25 novembre dernier. Ils étaient suspectés d’avoir transformé une salle communautaire et une salle des fêtes en églises.

Après la prière de midi, dans le village d’Al-Nagameesh dans le gouvernorat de Sohag, un groupe de musulmans a incendié le centre communautaire pour personnes âgées. Les militants se sont ensuite rendus au village, où ils ont pillé, attaqué et incendié à l’aide de cocktail molotov, plus de 10 maisons et quelques entreprises. Toutes appartiennent à des coptes. Quatre coptes ont été légèrement blessés dans l’attaque.

Il n’y a pas d’église dans le village d’Al-Nagameesh. La communauté chrétienne largement minoritaire a utilisé la salle des fêtes et un centre communautaire comme lieu de rencontre. Des funérailles, des mariages et parfois des prières ont eu lieu dans ces bâtiments.

Les problèmes ont commencé trois jours avant l’attaque, quand le père Marqrious a célébré une messe au centre communautaire pour marquer le premier anniversaire de la mort de son père. Certains villageois musulmans ont pensé que le centre allait être transformé en une église. Ils ont alors appelé la population à la violence en distribuant des tracts anti-chrétiens.

Le jour de l’attaque, la foule a bloqué l’accès aux pompiers. Les forces de l’ordre ont dû faire l’usage de gaz lacrymogène pour pénétrer dans le village et laisser entrer les secours. 29 assaillants ont été arrêtés par la police, 14 sont restés en garde à vue mercredi 30 novembre. Une enquête est en cours pour déterminer les responsabilités, mais l’attaque d’Al-Nagameesh intervient trois mois après l’adoption par le Parlement d’une loi réglementant la construction des églises en Égypte.

Le gouvernement égyptien s’est félicité de la loi, mais les défenseurs des droits de l’homme ont déclaré qu’elle ne faisait que codifier la discrimination entre musulmans et chrétiens en Egypte au sujet de la construction des lieux de culte.

« La nouvelle loi autorise les gouverneurs à refuser des permis de construire aux églises, sans qu’elles n’aient aucun moyen de faire appel. »

Elle exige également que les églises soient proportionnées au nombre de chrétiens dans la région et répondent à des normes de sécurité drastiques.

La rédaction

Source : Morning Star News

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.