Israël : Le lac de Tibériade atteint son plus haut niveau après des années de sècheresse

Après des décennies de sécheresse, le lac de Tibériade atteint son plus haut niveau depuis 2004 et risque de déborder.

Le lac de Tibériade, appelé également mer de Galilée, est le plus grand réservoir d’eau douce d’Israël. Et il est en ce moment à un niveau jamais atteint depuis 2004. Après des décennies de sécheresse, les experts pensent même qu’il pourrait déborder.

Chaque jour, des experts environnementaux mesurent le niveau de l’eau. Il est actuellement à 208,96 mètres au-dessous du niveau de la mer, soit à 16 centimètres seulement de la « ligne rouge supérieure », ligne qui indique le niveau auquel le lac pourrait déborder.

Depuis de nombreuses années, le niveau ne cessait de chuter, mais cette tendance s’est inversée avec les fortes précipitations hivernales, qui se sont poursuivies au printemps.

Uri Schor, porte-parole de l’Autorité de l’eau, explique au Times of Israël que le pays est d’ordinaire confronté à la sécheresse.

« Nous avons eu de moins en moins de pluie en moyenne ces dernières années, et avant l’année dernière, il y a eu cinq années de sécheresse sévère, principalement dans le nord et le lac de Tibériade. »

Avec la font des neiges du plateau du Golan, le phénomène devrait s’accentuer. Les autorités envisagent l’ouverture du barrage. Une ouverture qui serait « bénéfique pour le Jourdain » et qui « ferait monter le niveau de la mer Morte » selon Steve Brenner, de l’université de Bar-Ilan.

Le lac de Tibériade, ou Kinneret, est un « atout stratégique pour l’eau » en Israël, même si le dessalement contribue désormais grandement à l’apport en eau douce du pays.

« Même si nous comptons de plus en plus sur le dessalement, le Kinneret reste un atout stratégique pour l’eau. Avoir l’eau sur place et la gérer est toujours aussi important qu’il y a 10 ou 20 ans. Nous avons cinq grandes usines de dessalement et si une seule d’entre elles était mise hors service pour cause de panne, de terrorisme ou de vandalisme, cela aurait un impact significatif sur l’approvisionnement et il serait important de se rabattre sur le Kinneret. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.