« Je sais que votre institution a pris une place très importante » : Le discours de Gerald Darmanin pour les 10 ans du CNEF

Mardi 15 décembre, le Conseil national des évangéliques de France (CNEF), a organisé une soirée spéciale en ligne, pour célébrer ses 10 ans d’existence. À cette occasion, l’organisation a retransmis un message vidéo enregistré par Gerald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des cultes. 

Le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) qui a été créé le 15 juin 2010 a célébré une décennie d’existence, hier soir lors d’une soirée par  visioconférence, Covid-19 oblige.

Près de  700 participants ont pris part à cette soirée durant laquelle ils ont pu découvrir l’histoire de l’organisation, une présentation des objectifs qu’elle a atteint ces dernières années ainsi que des pistes de réflexion pour l’avenir.

Le CNEF, qui rassemble plus de 70% des églises protestantes évangéliques de France, permet aux évangéliques d’avoir une véritable voix et une place dans le champ politique. Comme l’atteste le message vidéo transmis par le ministre de l’Intérieur et des cultes, Gerald Darmanin peu avant la fin de l’événement.

Le ministre a rappelé la « place importante » de l’organisation « dans le monde des cultes » et a remercié le CNEF pour la « relation de confiance » qu’il a instauré avec l’Etat.

« Je sais que votre institution a pris une place très importante, dans le monde évangélique et dans les relations, bien sûr avec les institutions protestantes. Mais de manière générale dans le monde des cultes et dans la relation que l’Etat français peut avoir avec vous. C’est un point très important et je voulais vous remercier de cette relation de confiance. »

Gerald Darmanin a ensuite tenu à rassurer les évangéliques sur son projet de loi « confortant les principes républicains », qui avait fait l’objet d’un communiqué de presse du CNEF pour alerter sur certains points, notamment une police intrusive des cultes. Le ministre a affirmé qu’il avait « entendu » ces interrogations.

« Je voulais vous dire que j’ai entendu, j’ai lu parfois, vos interrogations sur le texte de loi que j’ai eu l’honneur de présenter en Conseil des ministres le 9 décembre dernier, 115 ans jour pour jour après la loi de séparation des églises et de l’état. »

Il défend un texte « de rassemblement », un « texte positif confortant les principes républicains, la liberté de culte, la liberté d’expression, la liberté évidemment de pouvoir changer de religion si on le souhaite. Et évidemment réaffirmant les principes de laïcité républicaine. »

« Etre croyant, ce n’est pas être un mauvais citoyen, bien au contraire, être croyant permet bien souvent d’être un bon citoyen. » a affirmé le ministre de l’intérieur et des cultes.

Suite à cette intervention, le président de l’organisation, Christian Blanc, a déclaré que si « le ton est rassurant », ils vont tout de même « rester vigilant » quant à ce projet de loi.

C.P

Crédit image : Licence Creative Common / Wikimedia 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.