« Je suis plus grand que tes traumatismes » : Comment Dieu a restauré Clara, née dans le trafic de drogue

« Quand je me sentais ainsi sur les genoux de Dieu, c’était comme s’Il me disait : ‘Je suis grand, je suis plus grand que tes douleurs, je suis plus grand que tes traumatismes’. »

Au Brésil, l’enfance de Clara a été périlleuse. Son père, trafiquant de drogue, a été assassiné quand elle avait un an. Sa mère, toxicomane, l’a abandonnée. Ses oncles et ses cousins ont abusé d’elle alors qu’elle n’avait que 7 ans. Mais à 10 ans, elle se tourne vers Dieu. C’est lui qui va restaurer sa vie brisée.

Lors des obsèques de son père, Clara, alors âgée d’un an, est dans les bras de sa mère. Un chrétien vient annoncer à la maman une prophétie.

« Ce bébé sur tes genoux sera un grand instrument utilisé entre les mains du Seigneur.»

Pourtant, son avenir semblait alors tracé vers un autre horizon. Après la mort de son père, sa mère l’abandonne avec ses sœurs auprès de membres de la famille. Clara va grandir auprès de sa grand-mère paternelle.

« J’ai grandi dans un environnement déplorable et misérable, sur une avenue au bord d’un fossé. Je me souviens que la maison n’avait que des murs brisés. J’ai grandi avec la famille de mon père, qui habitait la même avenue que nous. Mes oncles me maltraitaient et m’humiliaient. Ils m’ont dit que je serais comme mon père, que je serais la femme d’un bandit avec les enfants de plusieurs hommes. »

À l’âge de 7 ans, elle est agressée sexuellement par ses oncles et ses cousins.

Puis, alors qu’elle a 10 ans, sa mère réalise dans quel environnement elle grandit. Elle revient la chercher et obtient sa garde auprès du tribunal. Elle est transformée car elle a rencontré Jésus. Carla découvre alors l’église.

« L’église est devenue mon meilleur environnement, un endroit où j’aimais être. Entendre les sermons m’a beaucoup affecté et je voulais lire la Bible, mais malgré mes 10 ans, je ne savais toujours pas lire, ma mère ne considérait pas l’éducation scolaire comme une priorité. »

Sa mère finit par se détourner de Dieu, mais Carla, à seulement 12 ans, garde une « foi ferme et inébranlable ». La jeune adolescente se fait baptiser.

« Ma mère a alors commencé à m’abandonner ainsi que ma sœur à plusieurs reprises. Elle a disparu, sans donner de destination. Malgré tous ces bouleversements, j’ai gardé ma foi ferme et inébranlable. Ma vie était pour l’œuvre de Dieu. Quant à ma mère, à cette époque, même si c’était une bénédiction à l’église, à la maison avec nous le traitement était différent. Et cela m’a souvent amené des problèmes émotionnels très profonds. »

Mais la haine qu’elle ressent pour sa mère reste un traumatisme pour elle.

« Je servais Dieu mais je nourrissais une haine pour ma mère, déclenchant un retour au traumatisme de l’enfance. À plusieurs reprises j’ai été tentée de me sentir victime, mais Dieu a toujours envoyé des gens pour compenser les absences, l’abandon, le manque d’affection. »

Un jour, elle vit une expérience où elle ressent l’amour de Dieu.

« Ce jour-là, je me suis senti sur les genoux de Dieu ! J’ai envisagé Dieu comme un géant, un grand, et j’étais si petite au creux de ses bras ! Quand je me sentais ainsi sur les genoux de Dieu, c’était comme s’Il me disait : ‘Je suis grand, je suis plus grand que tes douleurs, je suis plus grand que tes traumatismes’. »

À 16 ans, elle est accueillie par un couple de chrétiens. « C’était le moment de ma vie où j’étais le plus dévoué à l’œuvre de Dieu » explique Clara, « c’est pendant cette période que j’ai été mise à part pour être missionnaire ».

Elle est désormais mariée et a deux enfants. Elle affirme que ses blessures ont été un instrument dans les mains de Dieu.

« Aujourd’hui, je peux dire : ce qui était censé me tuer m’a rendu plus fort. Je n’ai aucun grief ou haine pour ma mère. En fait, aujourd’hui je l’aime comme si de rien n’était. J’ai appris que mes blessures étaient l’instrument que le Grand Dieu a mis à ma disposition pour que je puisse devenir la protagoniste de ma propre victoire. »

M.C.

Source : Guiame

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.