« Je suis prêt à aller en prison pour avoir défendu la cause de l’Evangile »: À Cuba, les chrétiens s’unissent et protestent

Après une journée de prière et de jeûne qui a rassemblé les chrétiens de toutes confessions à Cuba le 7 juillet dernier, les chrétiens cubains montrent un front uni et dénoncent les actions du gouvernement. 

Mercredi 7 juillet, une journée de jeûne et de prière qui a rassemblé des chrétiens de toutes confessions a été organisée à Cuba rapporte Christianity Today. Un appel à la prière lancé après des mois de tensions croissantes sur l’île qui fait face à une pénurie de nourriture et de médicaments, en plus de la crise sanitaire.

Quatre jours après ce rassemblement, des manifestations spontanées ont éclaté dans plusieurs villes et villages du pays. Le peuple a défilé dans les rues pacifiquement, appelant à la liberté.

En réponse à ces manifestation, le président cubain Miguel Díaz-Canel s’est adressé à la nation lors d’une intervention télévisée et a déclaré qu’il donnait l’ordre à l’armée et à la police de les combattre par la force. Un discours « incendiaire de ‘guerre’ et de confrontation » dénoncé par Amnesty International.

Deux pasteurs baptistes de la province de Matanzas font partie de ceux qui ont été arrêtés. Yarian Sierra Madrigal et Yéremi Blanco Ramírez, qui travaillent également comme tuteurs au Séminaire biblique William Carey, ont été violemment agressés par les forces de l’ordre et sont actuellement en détention.

Claudia Salazar, l’épouse de Yarian Sierra Madrigal, a lancé un appel à la prière en soutien aux deux hommes, relayé par Christian Toaday :

« Mon mari Yarian et notre ami et frère Yéremi sont d’honorables citoyens cubains. Ils ont consacré toute leur jeunesse et leur vie à servir l’église et à servir les autres. [Ce sont] des pères de famille : des pères aimants, des maris aimants, avec un témoignage de vie impeccable. Ce ne sont pas n’importe quelle sorte de délinquants, et ce ne sont pas non plus des hommes immoraux comme les appellent ceux qui gouvernent ce pays. Ce sont des hommes bons. Ce sont des hommes de Dieu. »

Lundi 19 juillet, les épouses des deux pasteurs arrêtés ont découverts que leurs maris allaient faire face à des accusations criminelles.

De nombreuses congrégations chrétiennes, comme la Conférence épiscopale catholique, les Assemblées de Dieu, ou encore la Ligue évangélique de Cuba et l’Église méthodiste de Cuba selon Christianity Today, ont publié des déclarations pour manifester leur soutien aux manifestants, condamner la violence du gouvernement et appeler les autorités au dialogue.

Certains vont plus loin, et n’hésitent plus à défier le pouvoir comme c’est le cas de Jatniel Peréz, président du séminaire où enseignent les deux pasteurs baptistes détenus. Dans une publication sur Facebook datée du 16 juillet, il rapporte que le gouvernement tentait de le faire taire et affirme être « prêt à aller en prison pour avoir défendu la cause de l’Evangile ». « Je préfère obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » ajoute-t-il.

« Aujourd’hui, j’ai reçu plusieurs appels essayant de me faire peur pour que je cesse de publier des informations sur les pasteurs Yéremi Blanco Ramírez et Yarian Sierra [Madrigal]. Ils ont appelé certains de nos pasteurs, essayant de les intimider. Au cas où l’un d’entre vous à la Sûreté de l’État aurait des doutes sur qui je suis : Je suis Jatniel Pérez Feria. Président national du Séminaire biblique William Carey à Cuba et pasteur de l’Église évangélique indépendante à Velasco, Holguín. Je suis responsable de tous les pasteurs et frères qui étudient dans notre séminaire. Si cela vous dérange que je dise ces choses, alors vous savez très bien où j’habite. Si je dois souffrir pour avoir défendu des pasteurs et des églises, alors me voici, comme Paul je suis prêt à aller en prison pour avoir défendu la cause de l’Evangile. Je n’ai pas peur d’aller n’importe où. Tu peux faire ce que tu veux de mon corps mais tu ne peux pas tuer mon âme. Je préfère obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes… J’aime mon pays. Et j’aime mon drapeau, là où Dieu m’a placé. Et je défendrai toujours l’Église que Christ a rachetée avec Son sang. Grâce et paix. »

Les évangéliques cubains ont appelé les chrétiens à s’unir lors d’une autre journée de jeûne et de prière ce 21 juillet pour prier pour la guérison et la paix dans le pays.

Mise à jour du 02/08/2021 : Les pasteurs Yéremi Blanco Ramírez et Yarian Sierra Madrigal ont été libérés après deux semaines de détention. Ils ont été placés en résidence surveillée le 24 juillet dernier.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Domitille P / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.