Jean Castex au Vatican : « La séparation de l’Église et de l’Etat, ce n’est en aucun cas la séparation de l’Eglise et de la loi »

« Ce n’est pas un scoop : l’Eglise ne reviendra pas sur le dogme du secret de la confession. Mais il faut à tout prix trouver les voies et moyens pour concilier cela avec le droit pénal, le droit des victimes. »

Le Premier ministre français Jean Castex s’est rendu au Vatican, où il a été reçu lundi matin par le Pape François.

Le rapport Sauvé a notamment été au centre de la discussion. Jean Castex s’est exprimé dans une conférence de presse à l’issue de l’audience.

« On a évoqué évidemment la situation de l’Eglise en France, le rapport Sauvé. Son discours consiste à dire que c’est courageux de la part de l’Eglise de France d’avoir fait son travail. Il fait confiance à l’Église de France pour tirer les conclusions. Il se réjouit qu’il n’y ait pas de déni. »

Au sujet du « secret de la confession », rappelé par Mgr Éric de Moulins-Beaufort, qui l’estimait « plus fort que les lois de la République », Jean Castex explique qu’un « travail long est en cours » pour « concilier cela avec le droit pénal, le droit des victimes ».

« Ce n’est pas un scoop : l’Eglise ne reviendra pas sur le dogme du secret de la confession. Mais il faut à tout prix trouver les voies et moyens pour concilier cela avec le droit pénal, le droit des victimes. [Le pape] en a tout a fait conscience. C’est un travail au long cours. »

Aucun politique français n’avait été reçu par un Souverain Pontife depuis François FIllon en 2009. Jean Castex a offert au Pape François un maillot dédicacé du footballeur argentin Lionel Messi, ainsi qu’une édition de Notre Dame de Paris de Victor Hugo datant de 1836.

M.C.

Image : Frederic Legrand – COMEO / Shutterstock

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.