Jean Castex se rendra au Vatican à l’occasion de la canonisation de Charles de Foucauld

Dimanche 15 mai, Jean Castex est attendu au Vatican pour la canonisation du prêtre français Charles de Foucauld.

Le pape François célèbrera dimanche 15 mai une messe de canonisation de dix bienheureux, parmi lesquels trois Français, dont le prêtre Charles de Foucauld.

Selon une information du quotidien La Croix, confirmée par une source diplomatique auprès du journal Ouest France, le premier ministre Jean Castex conduira, à cette occasion, une délégation française à Rome.

Le chef du gouvernement français s’était déjà rendu en octobre dernier en visite officielle au Vatican pour rencontrer le pape François. Il lui avait offert un maillot dédicacé de Lionel Messi ainsi qu’un exemplaire de la première édition de l’ouvrage de Victor Hugo, « Notre Dame de Paris ».

Charles de Foucauld, « frère universel »

Né à Strasbourg en 1858, Charles de Foucauld devient officier de la cavalerie à sa sortie de Saint-Cyr, avant de partir explorer le Maroc, un voyage qui va réveiller en lui l’appel de Dieu. Issu pourtant d’une famille chrétienne, c’est à l’âge adulte qu’il fait donc une véritable rencontre avec le Seigneur et se convertit en 1886, après s’être confessé en l’église Saint-Augustin à Paris. Il rejoint les moines trappistes en 1892.

« Aussitôt que je crus qu’il y avait un Dieu, je compris que je ne pouvais faire autrement que de ne vivre que pour Lui : ma vocation religieuse date de la même heure que ma foi : Dieu est si grand. Il y a une telle différence entre Dieu et tout ce qui n’est pas Lui. »

Se définissant « pauvre parmi les pauvres » et « frère universel » comme le rappelle Vatican News, il passe sa vie auprès du peuple touareg pour qui il développe une grande amitié, « puisée dans sa soif du Christ ». Il est assassiné le 1er décembre 1916, laissant derrière lui de nombreux travaux sur la culture touareg, ainsi que des écrits spirituels qui ont inspiré des générations.

Béatifié le 13 novembre 2005 par le pape Benoit XVI, il sera élevé au titre de Saint dimanche par François grâce à deux miracles.

Le premier est survenu en 1984 lorsque une italienne, Giovanna Citeri Pulici, a été guérie d’un cancer des os, « grâce à l’intercession » de Charles de Foucauld, selon le site du patriarcat latin de Jérusalem.

Le second miracle date de 2016. Un charpentier de 21 ans qui participait à la restauration de la chapelle de l’école Saint-Louis à Saumur a été gravement blessé après une chute de 15 mètres qui aurait du être mortelle, d’après les médecins. À la suite de cet incident, des centaines de personnes de la paroisse de la ville ont prié le prêtre Charles de Foucauld d’intercéder pour que le jeune charpentier soit guéri. Quelques jours seulement après sa chute, il a été en mesure de retourner travailler sans avoir de séquelles, une guérison éclair que le corps médical a du mal à expliquer.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock.com / Victor Joly

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.