Jérusalem : exceptionnelle ouverture du tombeau de Jésus

1er siècle, un lit funéraire taillé dans la roche au milieu d’une carrière désaffectée pour accueillir, pour un temps, le corps de Christ. 3 siècles après, le premier empereur chrétien, Constantin, y fait édifier une église afin de rendre gloire à Dieu.

A
ujourd’hui encore l’église du Saint Sépulcre est un haut lieu de pèlerinage, 2 millions de visiteurs s’y rendent chaque année, pour se recueillir devant ce que la tradition estime être le lieu où le corps de Jésus a été déposé.

Pendant 3 jours, l’émotion a été d’autant plus vive. Du 26 au 29 octobre, la plaque de marbre recouvrant la tombe a été déplacée. Tous les invités vivent avec intensité ce moment historique. La plaque n’avait pas été déplacée depuis 1809.

Jean-François Colosimo, historien des religions, explique  au Parisien :

 » Il n’y aura jamais de preuve scientifique de la résurrection de Jésus car cela appartient au registre de la foi. Mais peut-être que des analyses radiographiques et de datation permettront de savoir à quelle période précise cette pierre a été taillée et s’il s’agit vraisemblablement du lieu identifié comme étant celui où le corps du Christ a été déposé après sa mort. »

Thermographie à infra-rouge, microscopes à fibre optique, prélèvements, analyses radiographiques et de datation. Ces travaux, menés par des experts grecs, sont financés par 3 confessions chrétiennes du Saint Sépulcre (Grecs-Orthodoxes, Franciscains et Arméniens) ainsi que des contributions publiques et privées.

Les travaux de restauration devraient être terminés pour pâques 2017.

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.