Jérusalem : Un missionnaire chrétien se serait fait passer pour un rabbin pendant de nombreuses années

La communauté ultraorthodoxe de Jérusalem est sous le choc après qu’un homme, un rabbin bien intégré dans la communauté, ait été accusé d’être en réalité un missionnaire chrétien du New Jersey, infiltré depuis plusieurs années. 

C’est le média juif ultraorthodoxe, Behadrei Haredim, qui a été le premier à rapporter cette affaire rocambolesque. Installée dans le quartier de Giva Hatsarfatit à Jérusalem, cette famille identifiée comme juive est bien intégrée. Le père s’est présenté comme un rabbin et ses enfants sont inscrits dans des établissements d’enseignements ultraorthodoxes. La mère de famille, décédée des suites d’une grave maladie en 2020 et a été enterrée dans un cimetière juif. Depuis ce tragique événement, ils ont été largement soutenue par la communauté qui a même créé un fond pour les soutenir financièrement.

Dimanche, l’organisation Beyneynu, qui surveille les missionnaires chrétiens en Israël et leurs activités, a révélé qu’elle enquêtait sur le cas de ce missionnaire chrétien sous couverture, dont l’identité n’a pas été révélée, depuis sept ans. L’organisation a déclaré qu’elle avait choisi de mettre cette histoire en lumière maintenant « en raison du prosélytisme de l’un des enfants du missionnaire à l’école ».

Les enquêteurs auraient découvert que la famille n’est pas juive et qu’il s’agit de chrétiens du New Jersey aux États-Unis. Ils auraient falsifié des documents afin d’émigrer en Israël en vertu de la Loi du retour. Le site d’informations Behadrei Haredim rapporte que ce sont des propos tenus par la femme du rabbin qui aurait déclenché l’intérêt de l’organisation Beyneynu. Celle-ci aurait également prétendu, à tort, être la fille de survivants de l’Holocauste.

L’organisation a déclaré qu’elle avait « pris grand soin de vérifier chaque élément de preuve avant d’exposer cette affaire au public », mais n’a pour le moment pas détaillé les preuves rapporte The Times of Israel. Yoni Kayman, membre de la communauté impliqué dans l’enquête, explique que l’organisation a gardé le silence de peur que la famille déménage dans un autre quartier et souhaite obtenir la révocation de la citoyenneté du prétendu rabbin.

« Jusqu’à présent, nous avons gardé le silence parce que nous ne voulions pas que le père déménage dans un autre quartier (pour continuer son travail) et nous voulions travailler pour obtenir la révocation de sa citoyenneté. »

Channel 13 a diffusé des extraits d’une vidéo datant de 2011 dans lequel l’homme accusé d’être un missionnaire sous couverture parle à la télévision américaine et reconnait Jésus comme le Messie. Interrogé par Channel 13 l’homme, dont le visage a été flouté à l’écran, a nié qu’il travaillait comme missionnaire infiltré, « C’est un mensonge, je suis juif » a-t-il déclaré tout en reconnaissant avoir travaillé comme missionnaire dans le passé mais s’être depuis repenti.

Israël bénéficie d’un soutien important de la part des mouvements évangéliques chrétiens aux États-Unis tout en surveillant de près le travail missionnaire effectué en Terre Sainte. La loi interdit par ailleurs « l’activité missionnaire ou de prosélytisme dirigée contre des mineurs sans l’autorisation de leurs parents ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.