« Jésus, Jésus, Jésus » … L’incroyable sauvetage d’un membre d’équipage immergé depuis 20 minutes

C’était une journée comme une autre pour l’équipage du Grayling, le bateau de pêche de Christian Trosvig. La cale était pleine de saumons, mais une prise d’eau et une vague massive ont fait basculer le déroulement de la journée.

Ce jour là, l’équipage a fait une très belle pêche, mais le bateau commence à prendre l’eau, puis une vague massive le frappe et le fait chavirer. Christian et les deux membres d’équipage sont emportés. Le capitaine et l’un de ses hommes ont pu remonter sains et saufs à bord d’un bateau qui leur a porté secours, mais le troisième marin manque toujours à l’appel. Pour Christian, impossible de vivre à nouveau la tragédie qui emporta son frère jumeau il y a déjà 12 ans. Balayé par une vague, il avait péri en mer et son corps n’avait jamais été retrouvé.

« J’ai perdu mon frère jumeau Matt en 2005 par dessus bord. Je l’ai retenu pendant une seconde, mais j’avais des problèmes avec mon poignet, j’avais été opéré 2 semaines avant… Alors je n’ai pas réussi à retenir mon frère… Il a coulé. J’ai allumé les lumières, mais je ne voyais pas son corps. »

20 minutes se sont écoulées pendant lesquelles le corps de l’homme est introuvable, jusqu’à ce qu’il refasse surface et se mette à flotter, alors qu’il n’est pas équipé d’un gilet de sauvetage. L’homme est inanimé et son visage immergé.

« Quand j’ai vu ce qu’il se passait, je me suis envolé, je devais sortir cet homme de l’eau. Mort ou vivant, je n’allais pas perdre le corps d’un autre homme en mer. »

Malgré le danger, l’eau froide et les vagues, Christian se jette à l’eau au moment même où l’hélicoptère des garde-côtes arrive sur les lieux et filme le sauvetage.

Une fois l’homme remonté à bord, Christian commence à pratiquer la réanimation. À chaque compression, il crie le nom de Jésus.

« Je disais ‘Jésus, Jésus, Jésus, Jésus…’ au lieu de dire ‘Un et deux et trois et quatre…’ »

Christian n’a pas abandonné et l’homme est revenu à la vie. Emmené à l’hôpital, il ne souffre d’aucune séquelle cérébrale. Il a raconté avoir été piégé dans le bateau. Il a trouvé une poche d’air pour reprendre de l’air. À sa troisième tentative d’extraction, il se souvient avoir perdu connaissance. D’après les garde-côtes, ce serait après le choc d’une autre vague que son corps serait remonté à la surface.

Pour Christian Trosvig, aucun doute ! C’est Dieu lui-même qui a extrait cet homme du navire.

Le pilote d’hélicoptère, le lieutenant Kevin Riley a déclaré à CBN News :

« Personne ne veut pénétrer dans de l’eau si froide, parce que c’est dangereux pour sa propre vie […] Personne n’est plus préparé que le pêcheur d’Alaska que nous voyons chaque jour, partout dans l’état, pour être garde-côtes. Ils sont bons dans ce qu’ils font, ils sont toujours là-bas et s’entraident mutuellement. Les bons samaritains qui ont répondu étaient vraiment la clé pour la survie de ce monsieur. »

Partager cette video sur Facebook

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.