Jeux olympiques et Covid-19 : À Tokyo les églises seront fermées aux athlètes pour éviter la transmission du virus

« Nous aurions aimé que chaque paroisse prenne en charge les besoins spirituels de ceux qui arrivent au Japon. Mais dans la situation actuelle la priorité reste de ne pas transmettre la maladie. »

Alors que Tokyo se prépare à accueillir les Jeux olympiques qui débuteront le 23 juillet et se dérouleront sans la présence du public, Covid-19 oblige, la zone métropolitaine de Tokyo est à nouveau en état d’urgence pour stopper une nouvelle vague du virus.

Dans un texte partagé par Asia News, l’archevêque Tarcisio Isao Kikuchi s’est adressé aux fidèles de l’archidiocèse de Tokyo pour annoncer la mise en place de mesures strictes dans les églises et à l’encontre des athlètes venus de l’étranger. Il souhaite ainsi s’assurer que l’événement sportif ne devienne pas une opportunité de propagation du Covid-19.

Le religieux explique que les dispositions prises le 20 juin dernier restent en vigueur dans les Églises de Tokyo. Elles prévoient, entre autres, la présence d’un nombre limité de personnes dans les églises qui doivent se tenir espacées les unes des autres, l’invitation à déplacer toutes les réunions paroissiales en ligne ou encore la présence de barrières transparentes entre le prêtre et les fidèles pour la confession.

Il a également invité les athlètes qui arriveront à Tokyo pour les Jeux olympiques à s’abstenir de visiter les églises. L’archidiocèse avait initialement envisagée de mettre en place des mesures pour que « chaque paroisse puisse répondre aux besoins spirituels des personnes qui viendraient au Japon pour cet événement international », mais dans le contexte de la pandémie, ce n’est plus une option, estime le prélat.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : StreetVJ / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.