Joe Biden appelle à l’unité, cite Saint Augustin et les psaumes dans son discours d’investiture

« Toute mon âme est là, rassembler l’Amérique, unir notre peuple, unir notre nation, et je demande à chaque Américain de se joindre à moi dans cette cause. »

Mercredi 20 janvier Joe Biden est devenu le 46e président des Etats-Unis. Son discours d’investiture consacré à l’unité de la nation et à la réconciliation est marqué par les enseignements chrétiens. Il évoque notamment la Bible, en citant un psaume, ainsi que les écrits de Saint-Augustin.

Le nouveau président américain entend rassembler son peuple autour de valeurs communes alors que la nation semble plus que jamais divisée. Il a affirmé son désir d’unité, appelant les américains à se battre à ses côtés pour y parvenir :

« Toute mon âme est là, rassembler l’Amérique, unir notre peuple, unir notre nation, et je demande à chaque Américain de se joindre à moi dans cette cause. »

Conscient des divisions qui règnent dans le pays, il a reconnu que cela pouvait apparaître pour certains comme « un fantasme insensé », pourtant il a affirmé également que « l’histoire, la foi et la raison montrent la voie de l’unité ».

« Parler d’unité peut sembler à certains un fantasme insensé de nos jours. Les forces qui nous divisent sont profondes et réelles. »

Pour Michael Wear, ancien collaborateur de la Maison Blanche, le discours de Joe Biden est un « appel sincère à une unité substantielle » ainsi que le meilleur discours jamais prononcé par l’homme politique de 78 ans.

« Biden a été honnête dans ce discours, reconnaissant que l’unité ne se trouverait pas dans un accord sur chaque proposition politique, mais dans un objectif et une affection partagés. »

Un discours d’investiture pour lequel il a « puisé dans les sources de sens les plus profondes […] y compris la foi. »  ajoute Michael Wear.

Joe Biden évoque notamment « La Cité de Dieu » de Saint-Agustin qui enseigne qu’un « peuple est une multitude définie par les objets communs de son amour ». Une citation forte de sens, à la fois dans le contexte actuel des Etats-Unis mais aussi parce que Saint-Augustin est une figure très reconnue des catholiques, « un saint de mon église » a déclaré Biden, mais Saint-Augustin est également important pour les protestants. « Un geste brillant » d’après Han-luen Kantzer Komline, spécialiste de Saint Augustin au Western Theological Seminary.

Plus loin dans son discours, le président a également cité le Psaume 30:5 :

« Le soir arrivent les pleurs, Et le matin l’allégresse. »

Encore une référence à l’avenir et l’unité qui montre que Joe Biden est conscient des enjeux et des difficultés que vivent les américains mais affirme que cette période va avoir une fin.

W. David O. Taylor, auteur d’un livre sur les psaumes a déclaré à Christianity Today qu’il s’agit d’un language « d’aspiration » car les « américains n’en sont pas encore là ». Il ajoute cependant que le président « émet la note juste en donnant une voix à l’aspiration de chaque cœur humain, pas seulement en ces temps difficiles et troublants, mais en tout temps et en tout lieu où Dieu nous a sauvés de la mort à la vie ».

C.P

Crédit image : Crush Rush / Shutterstock.com

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.