Jordanie : Chrétiens et musulmans travaillent ensemble pour mettre fin à la « haine médiatique »

En Jordanie, le Conseil musulman des anciens et le Centre catholique pour les études et les médias organisent conjointement une conférence sur deux jours, qui a débuté hier, consacrée à la lutte contre la « haine médiatique ».

« Les médias contre la haine » c’est le thème de cette conférence organisée à Amman en Jordanie lundi 27 et mardi 28 septembre.

Selon l’Agence Fides, elle vise à informer ainsi qu’à proposer des initiatives pour lutter contre un phénomène de haine médiatique qui transforme les médias, en particulier sur les réseaux sociaux, en instruments de diffusion de la violence et du fanatisme.

Cette initiative orchestrée conjointement par le Conseil musulman des anciens, organisation internationale indépendante créée en 2014 qui encourage le dialogue islamo-chrétien, et le Centre catholique pour les études et les médias a été parrainée par le Dr Mohammad Momani, membre de la Chambre haute du Parlement.

Dans son discours d’ouverture, rapporté par le média Abouna, le Dr Momani a affirmé que les défis les plus importants auxquels la nation, la religion et la civilisation humaine sont actuellement confrontés sont « la propagation des discours de haine et l’ignorance des valeurs de tolérance et de paix ».

Ainsi, pendant deux jours, des professionnels des médias arabes de différents pays sont invités à participer à des discussions visants à mettre en lumière l’impact des lois et la responsabilité des institutions dans la lutte contre les discours haineux dans les médias.

Le but étant de créer à terme, un « courant médiatique arabe qui croit à la responsabilité humanitaire des médias et à leur rôle dans la lutte contre la haine ainsi que dans l’élimination de l’extrémisme et de la discrimination ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.