Kaboul est prise par les Talibans : Première évacuation de ressortissants français et personnels afghans dès aujourd’hui

Florence Parly, Ministre des Armées, a annoncé l’évacuation des ressortissants français et « des personnels [afghans, ndlr] qui ont rendu d’éminents services à notre pays ».

Dimanche, Kaboul est tombée aux mains des Talibans. Cette prise marque le dernier jalon d’une très rapide avancée des insurgés, qui avaient lancé leur offensive après l’annonce du retrait des forces américaines entre les mois de mai et septembre 2021. Le président afghan, Ashraf Ghani, a déclaré avoir quitté le pays pour éviter « une catastrophe humaine » liée aux affrontements avec les Talibans.

Ce matin, les rues de Kaboul sont désertes. L’aéroport est quant à lui rempli de civils qui tentent de fuir. Des vols commerciaux ont été annulés à cause du « chaos » selon l’Agence France Presse.

À Kaboul, un vendeur de pain est assis dans une rue vide.

« Ma première préoccupation était de faire pousser ma barbe et de la faire pousser rapidement. J’ai également vérifié auprès de ma femme s’il y avait assez de burqas pour elle et les filles. »

Un vendeur de tapis exprime ses craintes.

« Je suis dans un état de choc complet. L’entrée des Talibans m’a fait peur, mais Ghani nous laissant tous dans cette situation a été le pire. »

Selon des responsables talibans, le groupe attend une passation complète du pouvoir, sans gouvernement de transition. Selon Mohammad Naeem, porte-parole du bureau politique des talibans, « la guerre est finie en Afghanistan ».

« Nous avons atteint ce que nous recherchions, à savoir la liberté de notre pays et l’indépendance de notre peuple. Nous ne permettrons à personne d’utiliser nos terres pour cibler qui que ce soit, et nous ne voulons pas nuire aux autres. »

Un chef taliban a affirmé auprès de l’agence Reuters que « l’ordre de permettre aux Afghans de reprendre leurs activités quotidiennes et de ne rien faire pour effrayer les civils » avait été donné aux combattants talibans.

Plusieurs promesses font état de cette volonté de montrer un visage modéré. Il est même question d’une « amnistie » pour « tous ceux qui ont travaillé et aidé les envahisseurs ». Le porte-parole des talibans Suhail Shaheen a également déclaré à la BBC, « nous respecterons les droits des femmes… notre politique est que les femmes auront accès à l’éducation et au travail, pour porter le hijab ».

Mais certains Afghans craignent le retour aux anciennes pratiques, et notamment la stricte interprétation de la charia.

S’exprimant à Radio France, Florence Parly, Ministre des Armées, a annoncé la priorité française : l’évacuation des ressortissants français et « des personnels [afghans, ndlr] qui ont rendu d’éminents services à notre pays », « faire le maximum pour mettre en protection des personnalités qui ont défendu les droits, les Droits de l’Homme ».

Les premières évacuations auront lieu dès ce soir. « À la demande du Président de la République, deux avions de transport de l’armée de l’air et de l’espace – un C130 et un A400M – seront déployés dans les prochaines heures aux Émirats arabes unis afin de procéder à de premières évacuations en Afghanistan », annonçait hier soir la Ministre sur Twitter.

Emmanuel Macron tiendra à midi un conseil de défense en visioconférence et s’exprimera à 20 heures.

M.C.

Image : Jono Photography / Shutterstock

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.