Kendji Girac interprète un cantique évangélique dans les coulisses de The Voice

Kendji Girac, gagnant de la troisième saison de The Voice, interprète un cantique évangélique en espagnol lors de son dernier passage sur le plateau de The Voice. La production de TF1 lui ayant demandé d’interpréter une chanson de son choix, le jeune artiste n’a pas hésité à leur proposer ce chant à la gloire de Jésus et de Sa Parole.

C’est donc en ces termes qu’il introduit sa prestation « Je vais vous chanter une petite chanson qui me tient à cœur bien sûr, et j’ai énormément de plaisir à vous la chanter parce que c’est un cantique évangélique ».

C’est donc de tout son cœur qu’il chante « Il y a des mots qui te mènent directement à la chute, et il y a des mots qui changent les moments de ta vie… ». À la fin de son interprétation, Kendji ferme les yeux quelques instants avant de murmurer « Gloire à Dieu », et de s’exclamer « viva El Senor » (vive le Seigneur !). [Si l’écran ci-dessous est noir veuillez patienter, merci.]

Ce n’est pas la première fois que le jeune homme interprète un cantique devant les caméras ; il avait déjà chanté un chant de louange à Dieu sur le plateau de l’émission de Patrick Sébastien, Les années bonheur. Les paroles du chant choisi ce jour-là sont profondes et percutantes : « Les prémices sont pour mon Dieu pour tous Ses bienfaits / Le premier sourire de la journée est pour mon Christ / Les premiers baisers du matin sont pour Ses mains » et le jeune homme, emporté par la louange glisse un « Alléluia ! » en plein milieu du chant. Toujours parmi les cantiques interprétés par le lauréat de The Voice, son improvisation sur Hevenu Shalom Alekhem – un célèbre chant hébreu également chanté dans les églises chrétiennes – dans le bus de The Voice Tour, est également devenue virale sur les réseaux sociaux.

Rappelons que Kendji, issu d’une communauté en mission évangélique permanente, accorde une grande importance à la religion et à la Parole de Dieu. Durant son temps libre, lorsqu’il n’est pas sur scène, le jeune artiste de 18 ans parcourt la Bible. C’est d’ailleurs avec elle qu’il a appris à lire, comme il le confie.

« Il y a beaucoup de prophéties qui font peur, mais il faut avoir peur de Dieu. D’ailleurs, tout ce qu’on voit dans le monde actuel, l’argent, l’orgueil, tes amis devenus tes ennemis, tout est écrit dans la Bible » confie-t-il au journal Libération.

Il avoue également que le monde d’aujourd’hui lui fait « peur ». Au-delà de son talent et de sa voix exceptionnelle, c’est sa simplicité et son humilité qui touchent les cœurs de ses fans. Souvent critiqué pour avoir un pied dans le monde et un pied dans la religion, Kendji pourrait pourtant être l’un de ces instruments qui impactent la société. Comme le dirait Paul, « Qu’importe ? De toute manière, que ce soit pour de mauvaises raisons, que ce soit sincèrement, Christ est annoncé. Je m’en réjouis et je m’en réjouirai encore » Philippiens 1-18

Anne-Muriel Rahaingonjatovo

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.