Kirill 1er et Franklin Graham : ensemble pour dénoncer la persécution des chrétiens

Grande première mondiale : l’Église Orthodoxe Russe et l’association évangélique de Billy Graham organisent en octobre 2016 à Moscou une convention pour soutenir et défendre les chrétiens persécutés.

Ces deux figures emblématiques chrétiennes semblaient à cent lieux de travailler ensemble. Mais face à l’augmentation sans précédent de la maltraitance des chrétiens dans des dizaines de pays dans le monde, ils ont décidé de prendre les grands moyens. Ce sommet mondial sera à l’évidence le début d’une belle collaboration.

Cet événement rassemblera les délégués de plus de 150 pays entre autres d’Asie, du Proche-Orient et d’Afrique. Il est prévu des temps de prière, d’intercession, et des temps d’échange et de réflexion en vue de mettre en place des projets pour améliorer la condition des 150 à 200 millions de chrétiens qui souffrent à cause de leur foi dans différentes régions du monde.

Franklin Graham, fils de Billy Graham, aujourd’hui âgé de 97 ans, rappelle l’histoire très récente des chrétiens russes orthodoxes, pourchassés, maltraités et emprionnés par le régime communiste. Il avait rencontré la patriarche Kirill à Moscou en décembre 2015, pour échanger sur la situation des chrétiens d’Orient.

« Dans les années sous régime communiste, pratiquement tous les prêtres, les pasteurs et les leaders d’église en Russie ont été emprisonnés ou exécutés par les communistes et leurs tombes un peu partout dans le pays nous le rappellent. »

Les chrétiens orthodoxes sont encore aujourd’hui victimes de violences en Égypte, Syrie et dans plusieurs pays du Proche Orient.

Ce sommet signe la collaboration entre deux groupes chrétiens qui n’avaient jusqu’à présent jamais été en bons termes.

« L’extrémisme islamique continue à être le principal élément moteur de l’expansion de la persécution » avait exposé David Curry, Président de l’ONG Portes Ouvertes aux USA.

« Ce n’est pas seulement une question chrétienne, mais un problème global qui nous est soumis. Les Etats Unis, en tant que puissance principale du monde libre, doivent être leaders dans l’aide à ceux qui souffrent. »

Le patriarche Kirill 1er avait déjà fait la une de l’actualité en début d’année quand il avait rencontré le pape François, à Cuba.

Face à la persécution l’heure est au dialogue et au soutien entre chrétiens.

Elisabeth Dugas

Sur le même sujet :

Égypte : un an après le martyr de 21 jeunes chrétiens en Libye

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.