Kirk Cameron s’engage pour que l’Amérique revienne à Jésus

Le jeune « Mike Seaver » de la série de la fin des années 80, « Quoi de neuf Docteur » a bien grandi. Certains connaissent peut-être déjà de quelle manière le jeune adolescent athée a rencontré Jésus, épousé sa petite amie dans la série, la jolie Chelsea Noble, avec qui ils ont eu 6 enfants dont 4 ont été adoptés. Kirk avait choisi de laisser son statut de star du petit écran pour fonder un mouvement évangélique appelé, « Way of the Master ». Il est aujourd’hui très présent sur les réseaux sociaux, et est très souvent raillé et taxé d’intégriste pour ses prises de position concernant l’avortement, l’homo-sexualité ou la politique.

Mais Kirk Cameron a récemment été rejoint par des personnalités telles que Francis Chan ou Ben Carson, dans le cadre de l’évènement Revive US 16. L’objectif de cette manifestation est de ramener le peuple américain à Jésus. Les salles de cinéma à travers tout le pays ont accueilli un temps d’adoration et de prière dans le cadre de l’événement en direct, « Revive Us 2016 », mardi 18 octobre 2016.

Revive US : Une nuit – Une espérance – Une nation soumise à Dieu

telechargement-1

« Nous ne devons pas désespérer. Nous croyons en Dieu et nous avons juste à revenir à lui, ramener nos familles à lui, ramener nos communautés à lui, nos amis, nos églises… »

Face aux tensions et difficultés majeures du pays, le constat est clair pour Kirk Cameron :

« L’Amérique a besoin de Jésus… Seule la foi peut guérir le pays.»

Kirk Cameron compare la situation d’aujourd’hui à l’arrivée du peuple hébreu face à la mer rouge, et il s’attend à une intervention de Dieu pour le pays. Il estime « qu’il n’a jamais été aussi passionnant d’être chrétiens aux USA », tant les défis sont importants.

Pour Ben Carson, l’Amérique est dans un état critique mais, reprenant le même verset que Franklin Graham il y a quelques jours,  « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie et me cherche… Je guérirai son pays », il s’attend à un sursaut des chrétiens et à une intervention de Dieu.

Les élections américaines ont également largement alimenté les échanges. Tous les orateurs étaient d’accord pour dire que les chrétiens pouvaient changer l’avenir de l’Amérique par leur vote.

Beaucoup de chrétiens évangéliques se sentent « Sans abris » dans la campagne présidentielle

Sur ce sujet, Russel Moore, Président de la Commission de l’éthique et des libertés religieuses de la Convention des Baptistes du Sud, avait déclaré à CNN que beaucoup de chrétiens évangéliques américains se sentaient « Sans abris » dans cette campagne présidentielle. Pour Gary Black, professeur de théologie qui commente cette déclaration pour le Christian Post, il y a beaucoup de causes à la colère des chrétiens, mais la plus profonde et la plus largement ignorée, c’est que les États-Unis ne sont plus une nation chrétienne.

Franklin Graham, Kirk Cameron et Francis Chan avec le Revive US 16, Russel Moore, Gary Black et encore bien d’autres… De plus en plus de voix s’élèvent pour un retour vers Jésus de la nation américaine.

Tout comme les États-Unis, la francophonie a besoin de Jésus. Nous pouvons également nous attacher à cette promesse de la Bible.

« Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple; si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies,-je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. Mes yeux seront ouverts désormais, et mes oreilles seront attentives à la prière faite en ce lieu. »
2 Chroniques 7:14

La rédaction

Source : CBN

Les américains ont encore la possibilité aujourd’hui, lundi 24 octobre, d’assister à la rediffusion de l’évènement du 18 octobre dans de nombreuses salles à travers le pays.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.