La Fédération d’entraide protestante relance les « couloirs humanitaires » et accueille 23 réfugiés venus du Liban

Hier, jeudi 11 novembre, cinq familles libanaises ont été accueillies par la Fédération d’entraide protestante. Une démarche qui « s’inscrit dans la longue tradition d’hospitalité du protestantisme français envers les personnes exilées ».

Le 5 novembre dernier, la Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) et la Fédération Protestante de France (FPF) ont annoncé  la signature d’un nouveau protocole d’accord avec l’État pour permettre l’accueil de 300 réfugiés libanais en France sur trois ans. Ce protocole prolonge un accord initial dit des « Couloirs humanitaires », signé en 2017.

Grâce à la mobilisation de centaines de collectifs citoyens les réfugiés accueillies en France pourront bénéficier d’un logement gratuit, d’un accompagnement dans leurs démarches d’apprentissage de la culture française ainsi que d’un soutien dans leurs démarches administratives.

Une action qui a débuté jeudi 11 novembre avec l’accueil de 23 réfugiés venus du Liban. Les cinq familles libanaises sont arrivées hier à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle à Paris et ont été receptionnées par les collectifs de la Fédération d’entraide protestante en présence de plusieurs bénévoles et du président de la Fédération protestante de France, François Clavairoly.

Les réfugiés vont être reçus par des hébergeurs volontaires aux quatre coins de la France : à Strasbourg, dans le Rhône, à Saint-Agrève et au Vigan.

La Fédération protestante de France qui soutient ce projet, rappelle son site internet que cette initiative, qui entend démontrer « qu’un accueil digne des personnes est possible », « s’inscrit dans la longue tradition d’hospitalité du protestantisme français envers les personnes exilées, à travers l’histoire ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.