La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur la solidarité internationale

Toutes les semaines jusqu’à l’élection présidentielle, la Fédération protestante de France (FPF) aborde une nouvelle thématique dans son « adresse du protestantisme » pour les candidats. Cette semaine, elle les interpelle sur la solidarité internationale. 

La Fédération protestante de France (FPF) a publié lundi 31 janvier une « adresse du protestantisme » aux candidats à la présidentielle, dont elle espère des réponses pour « éclairer » le vote de chacun.

En dix thèmes et dix questions, les protestants entendent mettre l’accent sur « les principaux sujets qui les préoccupent et sur lesquels ils sont eux-mêmes engagés ».

Des experts, des personnes en responsabilité dans l’église ou au sein d’actions sociales, énoncent ainsi chaque semaine leur question aux candidats sur un de ces thèmes.

Cette semaine c’est la directrice de la Fondation du protestantisme, Elsa Bouneau qui les interroge sur la solidarité internationale et les moyens qu’ils prévoient de mettre en oeuvre sur le plan législatif pour aider les organisations à mieux coopérer avec leurs partenaires à l’international.

Elsa Bouneau débute son propos en rappelant que la Fondation du protestantisme est « très fortement engagée dans une action de solidarité internationale au plus près des populations ».

Elle évoque notamment la création de Solidarité protestante, une plateforme au sein de la Fondation du Protestantisme créée « pour mobiliser, sensibiliser et récolter des fonds afin de manifester l’action solidaire du monde protestant dans des situations d’urgence ou de crises internationales ».

« En s’appuyant sur l’expertise d’acteurs associatifs reconnus pour leur connaissance du terrain et leur efficacité, elle vient avec réactivité en soutien aux associations et Églises sœurs implantées localement, qui partout dans le monde font face à des crises et des urgences qui ne défraient pas toujours l’actualité », explique la directrice de la Fondation de France.

Elle rappelle également l’importance de travailler avec les acteurs locaux « en mesure d’identifier les besoins et les meilleures actions à mener » pour un accompagnement inscrit « dans une relation d’égal à égal donnant aux partenaires comme aux bénéficiaires, leur autonomie et leur dignité ».

La directrice de la Fondation du protestantisme alerte enfin sur les besoins « immenses et grandissants dans les pays les plus défavorisés ». « Aidez-nous à les aider », conclut-elle.

Voici la question qu’elle adresse aux candidats :

  • En vue d’un réel partenariat, comment optimiser la règlementation actuelle de la générosité publique pour une meilleure coopération avec les partenaires à l’international ? 

Camille Westphal Perrier

Sur le même sujet découvrez également :

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur la laïcité et la place des religions

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur le handicap

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur la pauvreté

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur le développement de la justice sociale au sein de l’UE

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur l’écologie et la justice climatique

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur l’égalité femmes-hommes

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur l’accueil des réfugiés

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur le racisme

Crédit image : Shutterstock.com / dominika zara

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.