La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur le racisme

Toutes les semaines jusqu’à l’élection présidentielle, la Fédération protestante de France (FPF) aborde une nouvelle thématique dans son « adresse du protestantisme » pour les candidats. Cette semaine, elle les interpelle sur le racisme et la xénophobie. 

La Fédération protestante de France (FPF) a publié lundi 31 janvier une « adresse du protestantisme » aux candidats à la présidentielle, dont elle espère des réponses pour « éclairer » le vote de chacun.

En dix thèmes et dix questions, les protestants entendent mettre l’accent sur « les principaux sujets qui les préoccupent et sur lesquels ils sont eux-mêmes engagés ».

Des experts, des personnes en responsabilité dans l’église ou au sein d’actions sociales, énoncent ainsi chaque semaine leur question aux candidats sur un de ces thèmes.

Cette semaine, c’est la secrétaire générale de la Fédération des Églises évangéliques baptistes de France (FEEBF), la pasteure Joëlle Razanajohary qui les interpelle sur les « les pistes qu’ils souhaitent explorer pour développer davantage encore notre société de fraternité dans le pays des droits de l’Homme ».

Actes racistes et antisémitisme en hausse

Joëlle Razanajohary commence son propos en rappelant que selon « un rapport d’information sur l’évolution des différentes formes de racisme » qui reprend « les résultats de l’étude de 2019 de la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) », en France le racisme anti-Noirs ne recule pas, l’antisémitisme est en nette hausse depuis 2017, les actes racistes contre les Arabes et les musulmans enregistrent en 2019 leur plus forte hausse (70 %), tandis que le rejet des Roms et des Tziganes persiste.

Et ce, alors même que la loi du 13 juillet 1990 affirme que « toute discrimination fondée sur l’appartenance ou la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion est interdite » et que « l’État assure le respect de ce principe dans le cadre des lois en vigueur ».

Construire une société fraternelle

Face à ce constat alarmant, elle rappelle que « les protestants affirment la possibilité de construire une société fraternelle qui fait une place à l’autre et qui refuse toute forme d’exclusion » et propose trois points clés pour faire évoluer les choses.

Reprenant les propos de la pasteure Christiane Nyangono (EPUdF), elle plaide notamment en faveur d’une « valorisation des cultures dans une approche des ressemblances plutôt que des différences ». Elle appelle ensuite à réfléchir « sur le comment faire coexister liberté et respect de tous ».

Enfin, la secrétaire générale de la FEEBF estime qu’il faut donner du sens à l’appel à « Plus de République » pour « éviter les écueils du communautarisme et du séparatisme ».

Au coeur d’une période électorale qui « favorise à nouveau les thèmes de la sécurité et de l’immigration, produisant une forte hausse des actes de haine et de xénophobie » et accentue le clivage politique sociétal sur ces sujets, voici la question qu’elle adresse aux candidats :

  • Quelles sont d’après vous les pistes à explorer pour développer davantage encore cette société de fraternité dans le pays des droits de l’Homme ?

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock / MIA Studio

Sur le même sujet découvrez également :

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur la laïcité et la place des religions

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur le handicap

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur la pauvreté

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur le développement de la justice sociale au sein de l’UE

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur l’écologie et la justice climatique

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur l’égalité femmes-hommes

La Fédération protestante de France interpelle les candidats à la présidentielle sur l’accueil des réfugiés

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.