La Finlande s’adresse au Pakistan après la condamnation à mort de Zafar Bhatti pour blasphème

« Ici en Europe, il n’y a pas de contraste entre les religions des gens dans notre système judiciaire. Nous traitons les gens de manière égale parce que c’est la bonne chose à faire aux yeux de Dieu et d’un humain. »

L’Agence de presse ANI a révélé lundi que « la Finlande a condamné le Pakistan pour avoir condamné à mort un homme accusé de blasphème ». Cet homme est Zafar Bhatti, un chrétien accusé d’avoir envoyé des SMS blasphématoires et détenu depuis 2012. D’abord condamné à la prison à perpétuité, il a finalement été condamné à mort le 6 janvier dernier par le tribunal d’instance pakistanais de Rawalpindi.

À l’annonce de ce verdict, Mika Niikko, président de la commission des affaires étrangères du Parlement finlandais, a écrit une lettre à Riaz Fatyana, président de la commission permanente du droit et de la justice de l’Assemblée nationale du Pakistan.

« Ici en Europe, il n’y a pas de contraste entre les religions des gens dans notre système judiciaire. Nous traitons les gens de manière égale parce que c’est la bonne chose à faire aux yeux de Dieu et d’un humain. Comme vous le savez, nous avons beaucoup de musulmans ici, en Europe. Nous travaillons pour construire la tolérance et la coexistence pacifique. Nous intervenons si les musulmans sont opprimés. Les violations des droits de l’homme et de la liberté religieuse ne peuvent être tolérées nulle part. »

« Si j’ai bien compris, il y a bien une liberté de religion dans votre constitution », s’interroge la lettre.

La lettre précise que le Pakistan bénéficie d’un financement de l’Union Européenne pour soutenir les projets de développement du pays et réclame la collaboration du Pakistan pour promouvoir la justice et la progression des Droits de l’homme dans le monde.

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.