La foi chrétienne de la reine d’Angleterre

Article initialement publié lors du jubilé de platine d’Elizabeth II en juin dernier. La reine est décédée jeudi 8 septembre à l’âge de 96 ans. L’occasion d’évoquer la foi chrétienne de la monarque.

Du 2 au 5 juin, les Britanniques ont fêté le jubilé de platine, il s’agit des soixante-dix ans de règne d’Elizabeth II qui est devenue reine le 6 février 1952 et a été couronnée le 2 juin 1953. L’occasion d’évoquer la foi chrétienne de la monarque, car les jubilés sont aussi des événements religieux qui viennent souligner le rôle de la monarchie dans la religion au Royaume-Uni. 

Quatre jours de célébrations ont lieu à travers le Royaume-Uni du 2 au 5 juin pour célébrer le jubilé de platine d’Elizabeth II, marquant ses 70 ans de règne. Il s’agit d’un événement historique puisqu’aucun monarque britannique n’a jamais atteint une telle longévité sur le trône.

À l’occasion de ce weekend de fête, deux journalistes britanniques, Philip Williamson pour The Conversation et Catherine Pepinster dans Premier Christianity se sont penchés sur la foi de la reine et sur l’importance de la religion pour la monarchie. Le média chrétien Christian Today a également dédié plusieurs publications à la foi « inspirante » d’Elizabeth II.

« La religion est très importante pour la monarchie britannique. Pour la famille royale, c’est une question de croyance personnelle, exprimée dans le culte chrétien régulier », note Philip Williamson, professeur à l’université de Durham.

Selon Catherine Pepinster, la foi de la reine a été « particulièrement influencée par son grand-père, George V ». Elle décrit une croyance « basée sur la Bible ».

« Ceux qui connaissent Elizabeth II disent qu’elle aussi adore sa Bible et son livre de prières. »

Une foi personnelle

L’exemple le plus marquant de l’expression de la foi personnelle de la souveraine apparaît dans ses émissions de Noël, qui sont chaque année un peu plus marquées par ses croyances chrétiennes.

Lors de son premier message de Noël en 1952, soit quelques mois avant son couronnement, Elizabeth avait déjà encouragé ceux qui l’écoutaient à prier pour elle :

« Je veux vous demander à tous, quelle que soit votre religion, de prier pour moi ce jour-là – de prier pour que Dieu me donne la sagesse et la force d’accomplir les promesses solennelles que je ferai, et de pouvoir le servir fidèlement, ainsi que vous, tous les jours de ma vie. »

Mais c’est à Noël 2000 que l’on observe un tournant. Alors qu’elle s’adressait à la nation, la reine avait rappelé que cette fête célèbre l’anniversaire de « Jésus Christ », soulignant qu’il s’agissait là « du véritable anniversaire du millénaire ».

Elle avait poursuivi en parlant ouvertement de sa propre foi, évoquant les enseignements du Christ et l’impact qu’ils ont eu dans sa vie.

« Pour moi, les enseignements du Christ et ma propre responsabilité personnelle devant Dieu fournissent un cadre dans lequel j’essaie de mener ma vie. Comme beaucoup d’entre vous, j’ai puisé un grand réconfort dans les moments difficiles dans les paroles et l’exemple du Christ. »

Depuis ce jour, le traditionnel message de Noël de la reine a « été marqué par une volonté d’exprimer ses convictions chrétiennes », souligne Catherine Pepinster.

Les jubilés, des fêtes religieuses

L’engagement chrétien d’Elizabeth II est également une « exigence constitutionnelle », car comme le rappelle Philip Williamson, « le monarque est le gouverneur suprême de l’Église d’Angleterre ». Historiquement, la monarchie est en effet une institution de l’Eglise d’Angleterre et les couronnements ont lieu dans des églises anglicanes.

Il est également important de noter que les jubilés sont l’occasion de fêtes religieuses qui vont bien au-delà de l’Eglise anglicane.

« Pour chaque jubilé, toutes les églises ont également organisé des services locaux spéciaux dans tout le Royaume-Uni, y compris des ‘services unis’, réunissant des membres de différentes églises. »

De fait, les jubilés royaux ont été « des jalons dans le développement de la coopération entre les Églises britanniques », explique The Conversation.

La reine s’est aussi efforcée d’encourager de bonnes relations entre les différentes confessions, en dehors du christianisme. Ainsi, pour les jubilés de 2002 et 2012, « des représentants des religions du monde ont assisté aux services religieux nationaux ».

Dans un article intitulé « 5 façons dont la vie et la foi de la reine m’inspirent » publié dans Christian Today, la journaliste Claire Musters affirme que si nous ne connaissons pas les « détails de la vie personnelle de la reine », elle partageait sa foi avec le prince Philip.

« J’espère et je prie qu’elle ait toujours un soutien chrétien près d’elle », poursuit la journaliste britannique en rappelant que « nous avons tous besoin de ce soutien en tant que corps de Christ ».

En février dernier, l’archevêque de Cantorbéry, Justin Welby, avait également salué la foi chrétienne de la reine et « son témoignage fidèle à Jésus-Christ ». Le chef spirituel de l’Eglise anglicane avait ensuite invité les chrétiens à prier pour que Dieu « continue de fortifier et de guider » Elizabeth II et qu’elle soit bénie « avec une bonne santé et de la sagesse ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock / McCarthy’s PhotoWorks

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.