« La paix est nécessaire mais la justice aussi » d’après un pasteur de Caroline du Nord après le meurtre d’Andrew Brown Jr par la police

Andrew Brown Jr, père de famille afro-américain âgé de 42 ans a été mortellement touché par balle alors qu’un policier venait lui signifier un mandat de perquisition à Elizabeth City en Caroline du Nord. Des manifestations ont été organisées dans la ville pour protester contre ce meurtre. 

Le lendemain du verdict du procès de Derek Chauvin, policier accusé du meurtre de George Floyd qui a été reconnu coupable, Andrew Brown Jr, afro-américain de 42 ans, a été assassiné par la police devant chez lui à Elizabeth City.

Mercredi 21 avril, Andrew Brown Jr a été la cible d’un tir mortel de la police venue lui signifier un mandat de perquisition alors qu’il s’éloignait au volant de sa voiture. Sa famille dénonce une « exécution ».

Cette petite ville de Caroline du Nord au sud-est des Etats-Unis fait depuis face à des manifestations pour protester contre ce drame. Le meurtre de ce père de dix enfants a embrasé la ville, ce qui a poussé les responsables politiques à déclarer l’état d’urgence lundi 26 avril et à imposer un couvre-feu à huit heure du soir dès mardi 27 avril.

Lors d’une marche organisée malgré ces mesures mardi soir, le pasteur de la Forerunner Church, Matt Harrell,  a déclaré à CBN News que la paix était nécessaire, mais la justice aussi.

« Nous avons besoin du mariage des deux, c’est très important pour cette ville, cette communauté a besoin de justice et cette communauté a besoin de paix. »

Les résultats de l’autopsie indépendante ordonnée par la famille du défunt révèle qu’il a reçu cinq balles, quatre dans le bras et une balle mortelle à l’arrière de la tête. « Elle est entrée dans la base du cou en bas à droite du crâne, et s’est logée dans son cerveau », a déclaré l’avocat de la famille Brown, Ben Crump à CBN News.

Le FBI a ouvert une enquête des droits civils pour déterminer si des lois fédérales ont été violées tandis que le gouverneur de la Caroline du Nord, Roy Cooper, fait pression pour qu’un procureur spécial gère l’affaire et aide à rassurer la communauté et la famille Brown et les assurent qu’une « décision sur la poursuite des accusations criminelles est prise sans parti pris ».

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Julian Leshay / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.