La passion, le spectacle le plus joué en Europe

Au fond, Robert Hossein n’a rien inventé. Car le spectacle le plus joué en Europe est et demeure la Passion du Christ. À tel point que plus de 80 troupes théâtrales originaires de 16 pays européens se sont regroupées pour constituer l’association Europassion. Mais le Vieux Continent en compte bien plus : 189 en Allemagne, 59 rien qu’en Catalogne…

Il existe aujourd’hui près de 150 Passions répertoriées en Europe. Les membres d’Europassion rêvent même de voir un jour le spectacle « le plus vu au monde » inscrit au patrimoine immatériel de l’Unesco. L’association travaille également à faire renaître les Passions disparues depuis la dernière guerre, notamment en Europe centrale. Une belle façon de rappeler et faire vivre les racines chrétiennes du continent.

En France, on ne compte en revanche que huit troupes jouant le spectacle de la Passion du Christ. Une certaine définition de la laïcité est sans doute passée par là pour estimer ce spectacle par trop catholique, alors qu’il attire des milliers de spectateurs chez nos voisins. La plupart des Passions françaises sont d’ailleurs nées après la loi de séparation entre l’Église et l’État, en 1905.

Pour autant, c’est à Loudéac, en Bretagne, que s’est tenue en 1984 la première rencontre internationale officielle des troupes de la Passion. Il faut dire que, dans les Côtes-d’Armor, on joue la Passion depuis 1914. Un spectacle lancé alors par l’abbé Robin, en plein essor des patronages. La première sera jouée le 29 mars 1914, dans la salle du « patro ». Repris après-guerre, en 1923, le spectacle n’a pas cessé depuis, même durant la Deuxième Guerre Mondiale, quand les occupants avaient réquisitionné la salle. Quant au texte, il est resté fidèle à l’original annoté par l’abbé Robin, conservé par l’association, forte de 250 personnes, dont 150 acteurs. Chaque année, les quatre représentations proposées attirent près de 2500 spectateurs. Le Puy du Fou a jadis débuté avec moins que cela… Cette année, hélas, les comédiens amateurs de la troupe de Loudéac n’auront pas pu jouer la Passion, du fait de la crise sanitaire. Mais ce spectacle de plus de 2h30 reviendra certainement l’an prochain au palais des congrès et de la culture de la ville, afin de continuer à apporter la Lumière par la Croix.

Judikael Hirel

Source : actu.fr

Cet article est republié à partir de La Sélection du Jour.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.