La petite fille de cette emblématique et tragique photo raconte pourquoi elle a pardonné ses bourreaux

Cette photo de 1972 et la souffrance qui en émane ont fait le tour du monde. Choquante, effrayante, bouleversante, poignante… Elle a révélé au monde le désespoir et la douleur vécus par d’innocentes victimes, les enfants plongés au coeur de la terrible guerre du Vietnam.

La petite fille de 9 ans court nue et hurle de douleur. Elle fuit son village qui vient d’être balayé par une bombe incendiaire au napalm, larguée par les sud-vietnamiens. Le napalm a la particularité de coller aux objets ou à la peau des victimes, et de les brûler intensément. Le photographe, Nick Ut, prendra en charge l’enfant et tentera d’apaiser ses douleurs en versant de l’eau sur la peau gravement brûlée. Il l’accompagnera à l’hôpital Cu-Chi, situé à mi-chemin entre Trang Bang et Saïgon.

A la recherche de leur enfant, c’est à la morgue de l’hôpital que les parents de Kim l’ont finalement retrouvée. Elle y est restée 3 jours, les médecins n’avaient aucun espoir pour elle, mais comme elle le dit aujourd’hui avec un magnifique sourire :

« Dieu avait un plan pour moi, il n’en avait pas encore fini avec moi. »

Aujourd’hui la quinquagénaire cache ses terribles cicatrices sous un kimono, et les douleurs quotidiennes de sa peau meurtrie derrière un large sourire. Dans une vidéo de CBN, Kim se souvient avec émotions de cette journée, et de quelle manière les flammes brûlaient ses vêtements et sa peau. Terrifiée elle décida de fuir les flammes en courant loin du village.

17 interventions chirurgicales seront nécessaires pour sauver la jeune enfant, mais son corps restera marqué à vie par la barbarie de cette arme.

La célèbre petite fille a grandi et s’est reconstruite peu à peu. À l’âge de 19 ans, sa vie prend un nouveau départ quand elle rencontre Jésus. À la question, « Comment avez vous pu pardonner ceux qui ont posé la bombe ? », la réponse de Kim est bouleversante :

« L’image de Jésus-Christ, quand ils l’ont mis sur la croix et qu’ils l’ont tué. Jésus a dit, ‘Pardonne-les, ils ne savent ce qu’ils font’… Avec cette image, ces mots, le Seigneur m’a aidé à faire de même. J’ai commencé à prier pour mes ennemis, et mon coeur s’est adouci. »

Kim est désormais suivie par d’éminents dermatologues. Les nouvelles technologies permettent d’apaiser ses douleurs et de réduire les cicatrices. L’un d’eux, le Docteur Mac Daniel témoigne ainsi :

« Dans un célèbre hôpital en Afrique, une affiche dit, ‘Les médecins et les infirmières traitent, mais Jésus guérit. Nous ne sommes que les mains et les pieds’. »

Pour Kim, la célèbre photo récompensée par le Prix Pulitzer est désormais une bénédiction qu’elle peut utiliser pour atteindre le monde.

« Cette image est devenue un cadeau pour moi… Je peux travailler avec elle, pour la paix et pour le bien. »

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.