La première « Plus grande église de Lucifer » va ouvrir à Houston

Selon The Christian Examiner, l’église ouvrira dans une vieille maison dans Old Town Spring et promet d’offrir aux gens « un autre type d’expérience cléricale ».

La première « Greater Church of Lucifer » (Plus grande église de Lucifer) va ouvrir à Houston, provoquant une vague de protestation au sein de la Bible Belt (La ceinture de la Bible : zone géographique et sociologique des États-Unis dans laquelle vit un nombre élevé de personnes se réclamant d’un « protestantisme rigoriste », terme recevant la désignation de fondamentalisme chrétien dans la sphère américaine).

« Nous n’avons pas de prédicateur. Personne n’est là pour nous imposer une manière de faire ou de vivre, » a déclaré le fondateur de la GCOL (Greater Church of Lucifer) « Jacob No » au Houston’s KPRC. « Nous donnons un espace aux gens pour qu’ils se découvrent eux-mêmes en totale liberté, pour qu’ils soient capables de se regarder dans le miroir et s’accepter. »

Il a ajouté, « Le monde nous renvoie beaucoup de haine, alors que nous voulons simplement cohabiter. »

Le fondateur de la GCOL insiste sur le fait que ce n’est pas une église satanique, mais plutôt un « établissement pour tout individu qui ose allumer la lumière intérieure de la Flamme Noire, » comme cela est écrit sur leur site web. « En tant qu’individus, nous cherchons à exprimer notre point de vue sur la manière d’atteindre l’apothéose, les Seigneurs de notre monde spirituel et charnel. La GCOL cherche à inspirer quelques rares personnes dans la masse vers l’excellence et le changement. »

Le site web déclare aussi que « The Greater Church of Lucifer est seulement une ‘église’ pour faire un jeu de mots. Nous sommes un rassemblement d’âmes qui cherche à comprendre et à vivre dans le cadre du luciférianisme tel que nous le comprenons. »

« Un Luciférien trouverait insultant de s’agenouiller devant n’importe quelle divinité, » a ajouté le co-fondateur Michael Ford à KPRC. « Nous ne croyons pas en une divinité qui voudrait que nous l’adorions. »

Cependant, The Christian Examiner note que le symbolisme de l’église est « définitivement satanique », montrant des figures de créatures à cornes, des anges déchus et un Baphomet.

Bien que l’église n’ouvrira ses portes que le 30 Octobre, elle a déjà attiré les foudres des chrétiens américains.

Malgré les critiques, les dirigeants de la GCOL ont déclaré qu’ils refusaient de baisser les bras : « Même si on nous tire dessus, nous ne laisserons pas ça nous décourager, » a marqué No sur la page Facebook du groupe. « Les lucifériens ne plient jamais. »

Source : Gospel Herald

A lire également: « Lucifer », la nouvelle série de la Fox qui veut rendre le diable aimable

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Vous souhaitez recevoir une alerte par email dès qu'un nouvel article est publié ?