La prière : Premier réflexe ou dernier recours ?

Il existe de multiples raisons de s’adresser à Dieu par la prière. La louange et l’adoration en sont une. Lui dire merci en est une autre. Lui demander pardon est pour certains la plus difficile ou la plus négligée. Intercéder pour les autres bien sûr. Prier pour formuler des demandes qui nous concernent est peut-être la plus commune.

Petit soucis du quotidien ou gros ennuis insurmontables : les chrétiens savent – dans l’absolu – que rien n’est impossible à Dieu.

Dans l’absolu. Mais lorsqu’il s’agit de la pratique…

Il y a bien souvent un fossé entre :

  • ce qu’on professe (“rien n’est impossible à Dieu”),
  • ce qu’on croit vraiment (“rien n’est impossible à Dieu, sauf peut-être…”),
  • ce qu’on a expérimenté (“Dieu n’a pas répondu favorablement à mes prières”),
  • ce qu’on est prêt à accepter (“j’accepte qu’il ne réponde pas toujours, mais j’aimerais bien qu’il réponde clairement de temps en temps”),
  • ce qu’on est prêt à faire (“ne me dérangez pas de 7h à 8h, je suis avec Dieu” ou alors “vite, 30 secondes avant de me coucher”),
  • le niveau de relation qu’on met avec lui (un confident ami, ou une version christianisée d’un mantra adressé à une divinité lointaine).

Prier n’est pas compliqué et est à la portée de tout le monde. Mais si la prière ne porte jamais d’efficacité, qu’elle ne crée pas de fruit visible, il y a fort à parier que la personne qui prie va se lasser. Qui en effet peut consacrer plus de quelques secondes, quelques minutes chaque jour à quelque chose qui ne marche pas ?

Prier efficacement requiert quelques bonnes habitudes à intégrer dans son quotidien.

Alors… la prière : premier réflexe ou dernier recours ?

Cela dépend…

Pour ceux dont la prière est prononcée comme une petite formule pour se donner une chance supplémentaire, le dernier recours sera suffisant. Avec un peu de chance, Dieu pourrait se pencher sur le cas présenté, un coup de pouce du Créateur de l’Univers n’est jamais malvenu.

Pour ceux qui ont ancré une relation plus profonde avec Dieu, et qui s’attendent vraiment à le voir agir, ceux-là n’hésiteront pas à en faire leur premier réflexe. Ils voient des résultats tangibles : des circonstances se mettent en place imperceptiblement, des situations impossibles se débloquent.

Et ceux-là même, habitués et attentifs à voir des réponses favorables à leurs prières, n’attribuent plus ces résolutions au hasard, mais à l’action d’un Dieu qui s’est penché sur leur situation.

Envie d’apprendre à vivre une vie de prière déterminée et efficace ? La rédaction vous offre, en partenariat avec eXcaléo, un extrait d’un ouvrage pratique et convaincant, à télécharger ici.

Pascal Portoukalian

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.