La reine d’Angleterre affirme que l’Evangile a apporté de « l’espoir » pendant la pandémie

Dans un message lu par son plus jeune fils, le comte Edward de Wessex, Elizabeth II a déclaré au synode général de l’Eglise d’Angleterre que « l’Evangile a apporté de l’espoir » pendant la pandémie.

Les membres du corps législatif de l’Église d’Angleterre se sont réunis mardi à Church House, Westminster, à l’occasion de la réunion du synode nouvellement élu pour un mandat de cinq ans. La reine d’Angleterre, Elizabeth II qui est gouverneur suprême de l’Eglise n’était pas présente à la réunion pour des raisons médicales, elle a toutefois tenu à leur transmettre un message rapporte Christian Today.

Elle a notamment évoqué les effets de la pandémie. « Pour les croyants, les dernières années ont été particulièrement difficiles, avec des restrictions sans précédent en ce qui concerne l’accès au confort d’un culte public », a-t-elle déclaré.

Pourtant, elle estime qu’au cœur de ce moment difficile, « l’Évangile a apporté de l’espoir, comme il l’a fait à travers les âges ». La reine a également souligné que « l’Église a adapté et poursuivi son ministère, sous de nouvelles formes, notamment grâce au numérique ».

Elle a poursuivi en évoquant Saint-Paul qui nous rappelle « que tous les chrétiens se voient confier le ministère de la réconciliation et que l’approfondissement des relations entre les grandes traditions chrétiennes est une priorité constante depuis le premier Synode général en 1970 ».

« Aucun de nous ne peut ralentir le passage du temps ; et bien que nous nous concentrions souvent sur tout ce qui a changé dans l’intervalle, beaucoup reste inchangé, y compris l’Évangile du Christ et ses enseignements » a-t-elle conclu.

La reine, une chrétienne engagée ?

Dans un article publié en octobre dernier, le Christian Post regrettait « l’étrange silence » qui règne autour de la foi d’Elizabeth II. Le journal affirmait pourtant que « la vie, l’attitude, le courage, la gaieté et l’endurance de la reine découlent directement de sa relation avec Jésus ».

Il rappelait également que la reine avait chaleureusement accueilli Billy Graham lorsqu’il s’était rendu en Angleterre. Celui-ci écrivait par ailleurs dans son autobiographie qu’elle était très intéressée « par la Bible et son message ». Elle lui aurait même confié que le passage de Jean 5 sur la guérison de l’homme infirme était son préféré.

En outre, dans un message transmis à l’occasion de Noël en 2002, Elizabeth II avait déclaré compter sur sa foi pour guider ses pas et puiser sa « force dans le message de l’Évangile chrétien ».

« Je sais à quel point je compte sur ma foi pour me guider à travers les bons et les mauvais moments. Chaque jour est un nouveau départ. Je sais que la seule façon de vivre ma vie est d’essayer faire ce qui est juste, avoir une vision à long terme, donner le meilleur de moi-même dans tout ce que la journée apporte et mettre ma confiance en Dieu… Je puise ma force dans le message d’espérance de l’Évangile chrétien ».

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.