La religieuse française, soeur André, devient la doyenne de l’humanité

Soeur André, qui a soufflé ses 118 bougies le 11 février, est devenue le 19 avril la probable doyenne de l’humanité, après le décès de la Japonaise Kane Tanaka. 

L’Agence France Presse a annoncé le décès, survenu le 19 avril, de celle qui était officiellement reconnue comme la doyenne de l’humanité, la Japonaise Kane Tanaka. Elle avait fêté ses 119 ans début janvier.

C’est donc une française, soeur André, 118 ans, qui devient la femme la plus âgée du monde.

Née Lucile Randon le 11 février 1904 à Alès dans le Gard, soeur André est rentrée dans les ordres sur le tard au sein de la congrégation des Filles de la Charité. Elle a alors choisi de prendre le prénom de l’un de ses frères, André, qui s’écrit donc au masculin sans « e » final.

Aujourd’hui, aveugle et prisonnière d’un fauteuil roulant, un manque de liberté qu’elle trouve difficile à vivre, la religieuse réside dans un établissement toulonnais.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Shutterstock / Cheery M

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.