La sécheresse en hausse de 29% en une génération

« Nous devons mieux construire et reconstruire nos paysages, en imitant la nature autant que possible et en créant des systèmes écologiques fonctionnels. »

A l’occasion de la Journée de la sécheresse, la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification a publié un rapport intitulé La sécheresse en chiffres. Il servira à éclairer les négociations sur l’une des nombreuses décisions des 196 États lors de la COP15, qui se tient actuellement à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Ibrahim Thiaw, secrétaire exécutif de l’UNCCD affirme que « les faits et les chiffres de cette publication pointent tous dans la même direction : une trajectoire ascendante de la durée des sécheresses et de la gravité des impacts, affectant non seulement les sociétés humaines mais aussi les systèmes écologiques dont dépend la survie de toute vie, y compris celle de notre propre espèce ».

Selon le rapport, depuis 2000, soit en une génération, le nombre et la durée des sécheresses ont augmenté de 29 %. De 1970 à 2019, les aléas météorologiques, climatiques et hydriques ont représenté 50 % des catastrophes et 45 % des décès liés à des catastrophes, principalement dans les pays en développement. Autre fait notoire, les sécheresses représentent 15% des catastrophes naturelles mais elles ont causé le plus grand nombre de victimes humaines, soit environ 650 000 décès de 1970 à 2019.

« Nous sommes à la croisée des chemins » déclare Ibrahim Thiaw, « nous devons nous diriger vers les solutions plutôt que de continuer avec des actions destructrices, croyant qu’un changement marginal peut guérir une défaillance systémique ».

Et selon lui, « l’une des solutions les meilleures et les plus complètes est la restauration des terres, qui s’attaque à de nombreux facteurs sous-jacents des cycles de l’eau dégradés et à la perte de fertilité des sols ». Il appelle à « imiter la nature ».

« Nous devons mieux construire et reconstruire nos paysages, en imitant la nature autant que possible et en créant des systèmes écologiques fonctionnels ».

Depuis 1900, plus de 10 millions de personnes sont mortes à cause des sécheresses majeures. Le continent le plus affecté par les graves sécheresses est l’Afrique, avec plus de 300 événements enregistrés au cours des 100 dernières années, mais le plus grand nombre total d’humains touchés par la sécheresse se trouvait en Asie.

M.C.

Crédit image : Shutterstock / Melih Cevdet Teksen

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.