La ville d’Utrecht aux Pays-Bas s’engage auprès des descendants d’esclave qui souhaiteraient changer de nom de famille

La ville d’Utrecht propose son aide aux personnes qui souhaitent changer de nom de famille dans le cas où leur patronyme puise ses origines dans le passé esclavagiste des Pays-Bas. La municipalité est prêtre a prendre en charge les frais engagés par une telle procédure.

Les Néerlandais souhaitant changer leur nom de famille parce que celui-ci a un lien avec l’esclavage se heurtent à des coûts élevés et à des formalités administratives complexes. Une procédure que la municipalité d’Utrecht trouve inopportune. Elle souhaite en effet qu’il soit plus facile pour les personnes portant un tel nom d’en changer, rapporte le site néerlandais Nu.

La ville a par ailleurs plaidé avec d’autres communes, Amsterdam, Rotterdam et La Haye, auprès du gouvernement pour que les personnes concernées puissent avoir accès à une procédure simplifiée et bénéficier d’un coût plus bas.

En attendant, la municipalité a adopté en juillet une motion pour lancer une enquête qui devrait établir combien d’habitants ayant un nom de famille lié au passé colonial souhaitent en changer. Elle espère avoir une estimation dès le mois de décembre du nombre de personnes que cela concerne et se propose, si elle le peut, de couvrir leurs frais.

Le site d’information Nu explique que pour changer de nom aux Pays-Bas il faut soumettre une demande au ministère de la Justice et de la Sécurité, ce qui coûte au minimum 835 euros. Si vous portez un nom qui est lié à un mot vulgaire ou particulièrement ridicule, il n’est pas nécessaire de devoir prouver que votre nom vous dérange précise le site. En revanche, lorsqu’il s’agit d’un nom lié à l’esclavage, un examen psychologique est obligatoire. Une démarche qui peut couter plusieurs milliers d’euros, sans avoir l’assurance de voir la demande aboutir.

Le journal note toutefois, qu’en 2020, une seule demande de changement de nom pour cause de lien avec l’esclavage a été déposée dans le pays.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.