Pour l’acteur de « God’s not dead », Hollywood s’ouvre enfin à l’industrie du film chrétien

Il explique pourquoi il pense qu’Hollywood s’éveille peu à peu à l’industrie du film d’inspiration chrétienne.

Dans une interview exclusive accordée au Gospel Herald, Kevin Sorbo, le plus connu des acteurs hollywoodiens chrétiens, acteur de God’s not dead, Soul Surfer ou encore la série télé Hercules, a exprimé son enthousiasme de voir les Etats-Unis retourner à leurs racines judéo-chrétiennes.

« Les gens sont à la recherche de divertissement qui peuvent les toucher. J’aime voir ce qu’il se passe en ce moment, c’est grand. »

Pour l’acteur, le regain d’intérêt d’Hollywood pour les films chrétiens repose sur la professionnalisation des productions, qui ont désormais une écriture et une qualité devant et derrière la caméra, bien meilleures que dans les années 70 à 90. Par ailleurs, les acteurs chrétiens qui ont longtemps subi le phénomène de bashing en déclarant être chrétien, hésite de moins en moins à faire leur coming-out et ne craignent plus de se déclarer chrétien.

« Dans tous les domaines, la qualité des productions a nettement augmenté. La promotion s’est aussi professionnalisée. Pure Flix et Sony assument avec brio la distribution de ces films et Hollywood commence à réaliser qu’il existe un public nombreux. »

Depuis les 10 commandements en 1956, rapidement suivi de Ben-Hur en 1959, les films basés sur la foi chrétienne, (Faith-Based), ont connu une longue traversée du désert jusqu’à la Passion brillamment produit par Mel Gibson en 2004.

12 ans après, l’infographie suivante donne raison à l’enthousiasme de Kevin Sorbo. Hollywood enchaîne les productions telles que God’s not dead 1 et 2, Heaven is for real, ou la série télé Exodus : Gods and Kings.

 

Capture d’écran 2016-04-11 à 22.29.06

On se souvient également de Noé ou de la série télé La Bible, qui a connu un succès international.

2016 sera une année particulièrement riche avec Miracles from heaven, The young messiahRisen (La résurrection du Christ, dans les salles françaises le 4 mai) et bientôt le remake de Ben Hur ou encore Last days in the desert avec Ewan Mac Gregor.

Selon Peluso de Affirm Films

« Le succès engendre le succès. Ces films ont un impact de plus en plus grand et cela attire de plus en plus de scénaristes, producteurs, acteurs. »

Et le petit dernier qui sortira en septembre prochain dans les salles américaines, Vanished : Left behind (Disparu : Laissés derrière), promet de susciter l’intérêt du plus grand nombre, en raison de sa grande qualité. Dans ce film, Hollywood ose s’attaquer à la thématique de l’enlèvement de l’église.

Lors d’une diffusion publique d’un extrait de ce film, l’une des invités a déclaré avec engouement :

« De la même manière que vous n’êtes pas obligé de croire aux vampires pour regarder Twilight , il n’est pas nécessaire d’être un disciple de Jésus pour regarder Vanished ! « 

H.L.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.