L’appel à l’unité des responsables des Églises en Arménie

Après l’accord de cessez-le-feu au Haut-Karabakh signé le 9 novembre, mettant fin aux combats entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie, les arméniens ont manifesté leur colère dans les rues d’Erevan. Face à cette violence, les responsables des Églises catholique et apostolique appellent à l’unité et au calme. 

Des manifestations ont éclaté dans la nuit de lundi à mardi dans la capitale arménienne, Erevan, dès l’annonce de l’accord passé entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan mettant fin au conflit dans le Haut-Karabakh.

Un moment jugé « difficile, crucial, délicat » par l’archevêque pour les Arméniens catholiques d’Europe orientale, Mgr Raphaël François Minassian. Tandis que Nikol Pashinyan, premier ministre arménien, évoque un accord « incroyablement douloureux ».

Le peule arménien, qui a subit de lourdes pertes dans ces conflits qui ont fait 1300 morts, se révolte contre ce cessez-le-feu qu’il ne comprend pas. Bercés d’illusions par de « faux » communiqués de victoire, les arméniens sont déconcertés. C’est aussi le cas du catholicos Karekin II, patriarche de l’Église apostolique arménienne qui demande aux autorités « de fournir immédiatement des explications claires et complètes à notre peuple, dans notre patrie, en Artsakh et dans la diaspora ».

Dans ce climat de tensions, l’archevêque Raphaël François Minassian et le catholicos Karekin II se sont chacun exprimés pour lancer un appel au calme et à l’unité. 

Vatican News rapporte la déclaration du responsable catholique Mgr Minassian : « Je lance à toute la nation un appel à l’unité ».

« Laissons les intérêts et les égoïsmes de côté car ils tuent toute aspiration à la paix, toute possibilité d’avenir. »

Karekin II quant à lui à lancé mardi 10 novembre un appel à « la sagesse et l’unité nationale » dans un message filmé émis depuis le Saint-Siège d’Etchmiadzine.

Le catholicos de « tous les arméniens » a encouragé la population arménienne à s’abstenir de toute violence et a rappelé la « nécessité de l’unité nationale ».

« Bien conscients des leçons de notre histoire séculaire et de la nécessité de l’unité nationale, nous appelons à rester calmes et à ne pas céder aux manifestations inutiles des sentiments qui nous assaillent, en nous abstenant de la violence et des émeutes. »

C.P

 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.