Le gouvernement Français le reconnaît : Les sites Pro-vie sont plus forts que lui sur le Net

Dans un tweet publié le 7 janvier, la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, appelait les internautes à cliquer en masse sur IVG.gouv.fr pour redonner de la visibilité au site officiel assurant la promotion de l’avortement.

Mal conçu, mal référencé, le site du gouvernement passe derrière les sites des opposants à l’avortement, qui estiment que la vie est sacrée dès la formation de l’embryon et veulent donner au foetus le statut d’être humain à protéger qu’il mérite.

Relevé par le journal de 20H de France 2 le 13 janvier, cette anomalie, selon le gouvernement, avait déjà inquiété une ministre précédente. En 2013, Najat Vallaud-Belkacem saluait l’adoption par le Sénat d’un délit d’entrave à l’IVG et s’irritait de l’omniprésence des mouvements Pro-vie sur Internet qu’elle voulait contrer en lançant le site officiel du gouvernement.

Le gouvernement s’est finalement résolu à payer pour des liens sponsorisés Google pour sa dernière campagne d’information sur l’IGV :

 « Nous avons eu recours à du référencement payant pour notre dernière campagne d’information sur l’IVG du 28 septembre au 1er décembre 2015. Nous avons même poursuivi l’opération jusqu’au 17 décembre ».

La rédaction

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.