Le meurtrier de George Floyd condamné à vingt-deux ans et demi de prison

Derek Chauvin, l’ancien policier de Minneapolis reconnu coupable du meurtre de George Floyd a été condamné à 270 mois de prison soit vingt-deux ans et demi, vendredi 25 juin. Une sentence jugée trop légère par certains.

Vendredi 25 juin, treize mois après la mort de George Floyd, l’ex-policier Derek Chauvin responsable de ce meurtre a été condamné à vingt-deux ans et demi de prison à Minneapolis. Sur les vingt-deux ans et demi de sa sentence, Derek Chauvin devrait purger quinze ans derrière les barreaux d’après USA Today.

Une peine sévère pour ce type d’affaire ce qui souligne l’importance de ce drame à la fois par le retentissement qu’il a eu dans le pays et à l’étranger, ainsi que par les conditions dans lesquelles la mort de George Floyd est survenue. Dereck Chauvin ayant appuyé son genou sur le cou du défunt pendant plus de neuf minutes, une scène d’une grande violence qui a été filmée et relayée sur internet.

Pour Benjamin Crump, l’avocat de la famille de la victime, il s’agit d’une « sentence historique » qui permet à la famille Floyd ainsi qu’à la nation tout entière « de faire un pas de plus vers la réconciliation ».

Le président américain Joe Biden, a également salué cette condamnation en la qualifiant de « juste » rapporte le New York Post.

« Je ne connais pas toutes les circonstances qui ont été retenues, mais cela semble juste. »

Condamné en avril dernier pour meurtre au deuxième degré, meurtre au troisième degré et homicide involontaire coupable au deuxième degré dans la mort de George Floyd, Derek Chauvin aurait pu écoper jusqu’à 30 ans de prison. Peter Cahill, le juge chargé de cette affaire, a affirmé que cette peine « n’est pas basée sur l’émotion ou la sympathie » ajoutant toutefois qu’il veut « reconnaitre la douleur profonde et énorme que ressentent les familles, en particulier la famille Floyd ».

Un verdict qui ne satisfait pas tout le monde

Ce verdict ne satisfait toutefois pas tout le monde. Brandon Williams, neveu de George Floyd, a notamment affirmé lors d’une conférence de presse après l’audience  que « vingt-deux ans et demi, ce n’est pas assez ». Le Star Tribune de Minneapolis a également souligné que « beaucoup de ceux qui sont descendus dans la rue après l’audience » n’étaient pas satisfaits du verdict et considèrent qu’il s’agit simplement d’une étape « dans la lutte pour une réforme de la police ».

Pour le pasteur évangélique baptiste et militant des droits civiques, Al Sharpton, « ce n’est pas justice parce que George Floyd est dans une tombe ce soir même si Chauvin sera bientôt en prison ». Le pasteur estime que Derek Chauvin aurait du avoir la peine maximale, c’est-à-dire, trente ans.

« La justice aurait été que George Floyd ne soit jamais tué. La justice aurait été le maximum (la peine maximale NLDR). Nous avons obtenu plus que ce que nous pensions uniquement parce que nous avons été trop déçus auparavant. »

Lors de son audience, Derek Chauvin a présenté ses condoléances à la famille de sa victime, mais ne s’est pas excusé pour ses actions, affirmant qu’il ne pouvait pas s’exprimer davantage en raison d’autres litiges en cours.

Il a en effet été inculpé par un grand jury fédéral, aux côtés de Thomas Lane, J. Kueng et Tou Thao, les trois anciens policiers présents lors du meurtre de Floyd, pour violation des droits civils de la victime. Ils sont également accusés d’avoir violé une loi fédérale interdisant aux représentants du gouvernement d’abuser de leur autorité. Des accusations qui pourraient prolonger la peine des anciens policiers.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Fiora Watts / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.