Le pape lance un appel à la prière pour la paix entre Israël et la Palestine

Dimanche 16 mai, au cours de le prière de l’angélus, le pape François a évoqué le conflit entre Israël et la bande de Gaza. Il appelé les dirigeants des deux côtés à faire cesser la violence et a encouragé les chrétiens à prier.

Depuis la fenêtre du palais apostolique, lors de la prière de l’angélus dimanche 16 mai, le pape François a exprimé sa « préoccupation » quant aux « violents affrontements » qui opposent actuellement Israël et la Palestine rapporte Vatican News.

« Je suis avec une grande préoccupation qui est en train de survenir en Terre Sainte. Ces jours-ci, de violents affrontements armés entre la bande de Gaza et Israël se sont installés, et ils risquent de dégénérer en une spirale de mort et de destruction. »

Une blessure à la fraternité 

Le pape dénonce « la montée de la haine et de la violence » qui touche plusieurs villes du territoire israélo palestinien et pointe une « grave blessure à la fraternité et à la coexistence pacifique entre les citoyens ». Une blessure qu’il estime « difficile à guérir » si les parties concernés ne s’ouvrent pas « immédiatement au dialogue ».

« Où mèneront la haine et la vengeance ? Pensons-nous vraiment que nous pouvons construire la paix en détruisant l’autre ? » se questionne François.

Depuis lundi dernier, le conflit entre le mouvement Islamiste Hamas à la tête de la Palestine et Israël a fait 197 morts à Gaza dont au moins 58 enfants et plus de 1200 blessés. Tandis que du côté israéliens 10 personnes ont été tuées dont un enfant et 282 blessés.

Le sort de ces enfants « innocents » préoccupe particulièrement le pontife qui juge cette situation « terrible » et « inacceptable ».

« De nombreuses personnes ont été blessées, et de nombreux innocents sont morts. Parmi eux se trouvent des enfants, et c’est terrible et inacceptable. Leur mort est le signe que les gens ne veulent pas construire l’avenir, mais veulent le détruire. »

Appel à la prière pour une « coexistence entre frères »

Le pape François a lancé « au nom de Dieu » un appel « au calme », il a également  encouragé « ceux qui en ont la responsabilité, à cesser le fracas des armes et à emprunter les chemins de la paix, également avec l’aide de la communauté internationale ».

« Au nom de Dieu ‘qui a créé tous les êtres humains égaux en droits, en devoirs et en dignité, et les a appelés à vivre ensemble comme des frères et des sœurs entre eux’ (cf. Document sur la fraternité humaine), je lance un appel au calme et, à ceux qui en ont la responsabilité, à cesser le fracas des armes et à emprunter les chemins de la paix, également avec l’aide de la communauté internationale. »

Il a ensuite exhorté les chrétiens à « prier sans cesse », « pour qu’Israéliens et Palestiniens trouvent le chemin du dialogue et du pardon, pour être de patients bâtisseurs de paix et de justice, s’ouvrant, pas à pas, à une espérance commune, à une coexistence entre frères. » « Prions pour les victimes, en particulier les enfants » a ajouté François.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : AM113 / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.