Le pape rend officiel l’accès aux ministères de la parole et de l’autel pour les femmes

Le pape François a décidé d’ouvrir les ministères de lecteurs et d’acolytes à tous les baptisés, dont les femmes, de manière officielle. 

Dans un Motu Proprio intitulé Spiritus Domini (L’esprit du seigneur en français) publié lundi 11 janvier, le pape François a décidé de modifier le Code de Droit Canonique sur l’accès des personnes de sexe féminin aux ministères institués de lecteur et d’acolyte.

Une évolution importante, car si comme le rappelle Vatican News, les femmes qui lisent la Parole ou qui accomplissent des services à l’autel durant les messes ne sont pas une nouveauté, tout cela se faisait sans mandat officiel et seulement de manière temporaire.

Dans une lettre au cardinal Ladaria Ferrer, le pape François explique sa décision.

Il commence par évoquer l’Esprit Saint qui vient susciter « des dons et charismes nombreux et différents » que reçoivent « les membres du Corps du Christ » chacun « à des degrés divers et avec des expressions différentes » pour leur permettre « d’apporter la contribution nécessaire à l’édification de l’Église et à l’annonce de l’Évangile à toute créature ».

Des dons et des charismes qu’il définit comme des « ministères », faisant la distinction entre les « ministères ordonnés » des évêques, prêtres, diacres… et les « ministères institués ». Cette seconde catégorie s’adresse aux personnes ayant reçues « le Baptême et la Confirmation et en qui des charismes spécifiques sont reconnus, après un chemin de préparation adéquat ».

C’est cette seconde catégorie, des ministères « institués », que le Pape François souhaite rendre officiellement accessible aux femmes.

Le Pape François rappelle également que c’est le rôle des prêtres que de reconnaître « les dons de chaque baptisé ».

« Il appartient aux pasteurs de l’Église de reconnaître les dons de chaque baptisé, de les orienter aussi vers des ministères spécifiques, de les promouvoir et de les coordonner, afin qu’ils contribuent au bien des communautés et à la mission confiée à tous les disciples. »

D’après le pape « il y a aujourd’hui une urgence de plus en plus grande pour redécouvrir la coresponsabilité de tous les baptisés dans l’Église, et en particulier la mission des laïcs ». Il évoque le Synode des évêques pour la région panamazonienne d’octobre 2019, et cite le inquième chapitre du document final qui met en exergue « la nécessité de réfléchir à ‘de nouvelles voies pour la ministérialité ecclésiale' ».

« Il est urgent que les ministères soient promus et confiés aux hommes et aux femmes … C’est l’Église des baptisés hommes et femmes que nous devons consolider en promouvant le ministère. et, surtout, la conscience de la dignité baptismale »(Document final, n. 95). »

C’est pour toutes ces raisons, que le pape François a décidé que les femmes peuvent maintenant de manière officielle lire la Parole de Dieu ou accomplir des services à l’autel durant les célébrations, au même titre que les hommes.

La mention « laïcs hommes » a été supprimée du canon qui est reformulé ainsi :

« Les laïcs qui ont l’âge et les qualités requises établies par décret de la conférence des Évêques, peuvent être admis d’une manière stable par le rite liturgique prescrit aux ministères de lecteur et d’acolyte. »

C.P

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.