Le pasteur Ed Litton engagé en faveur de la justice raciale, élu président de la Convention baptiste du Sud

La Convention Baptiste du Sud (Southern Baptist Convention) a élu mardi son nouveau président. C’est le pasteur Ed Litton, connu pour son travail sur la justice raciale qui a remporté l’élection, dans un vote serré. 

Le pasteur de l’Alabama, Ed Litton a été élu mardi président de la Southern Baptist Convention (SBC) au second tour face au candidat conservateur, Mike Stone. Le New York Times rapporte que le vote était serré entre les deux candidats, Ed Litton ayant remporté l’élection par seulement 556 voix soit 52% contre 48% pour le pasteur de Géorgie, Mike Stone.

D’après le média chrétien américain, Christianity Today, l’élection de Litton est considérée comme un signe dans la direction que prendra la plus grande dénomination protestante du pays qui a connu récemment des conflits internes en ce qui concerne des questions de racismes et d’abus. Car le pasteur Ed Litton est connu pour son engagement dans la lutte pour la justice raciale ainsi que pour son inclusion des femmes.

Un message d’unité

Pour Jacki King, qui siège au comité directeur du SBC Women’s Leadership Network, « Ce vote montre que nous désirons un leader dont le caractère, l’humilité et la voix pour l’unité nous représentent tous par rapport à ceux qui appellent à la division ». Son ami Fred Luter, premier et seul président afro-américain de la SBC, le décrit également comme un « unificateur » au « coeur compatissant ».

C’est en effet un message d’unité que le nouveau président de la SBC a voulu transmettre lors d’une conférence de presse après sa victoire, soulignant le besoin de guérison de sa dénomination. « Nous sommes une famille » a-t-il déclaré. « À certains moments, nous sommes incroyablement dysfonctionnels, mais nous nous aimons » a continué le pasteur. Le président fraichement élu a annoncé qu’il poursuivrait les efforts de son prédécesseur, J.D. Greear en ce qui concerne la nomination de plus de femmes et de personnes de couleur aux comités confessionnels.

Il a également affirmé que s’attaquer à « la douleur et la souffrance » exigent une « intentionnalité » de la part des églises, ajoutant que c’est de sa compréhension de l’Évangile que découle son engagement en faveur de la réconciliation raciale et de la prise en charge des victimes d’abus. Il estime que la SBC « a besoin d’humilité pour s’écouter les uns les autres » et « se rassembler autour de leurs croyances fondamentales même s’ils ne sont pas d’accord ».

Justice raciale

Engagé dans la lutte pour la justice raciale, le pasteur s’est exprimé à ce propos dans le cadre de la Convention du Sud, il a notamment guidé les efforts de pasteurs du Sud des Etats-Unis pour les aider à reconnaître et à guérir de leur Histoire marquée par le racisme. Il s’est également joint à des pasteurs afros-américains pour s’opposer à « tout mouvement de la SBC qui cherche à détourner l’attention de la réconciliation raciale par l’Évangile et qui nie la réalité de l’injustice systémique ».

Avec son épouse Kathy, ils ont un témoignage tragique. Le pasteur d’Alabama a perdu sa première épouse dans un accident de voiture il y a 14 ans, tout comme Kathy qui a perdu son premier mari, également un pasteur de la SBC. « Nous avons tous les deux expérimentés un profond sentiment de souffrance et de douleur dans nos vies qui nous ont changés, et nous croyons que nous avons changé pour le mieux », a déclaré Ed Litton en citant le Psaume 34:18, qui indique que le Seigneur est proche des cœurs brisés.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Eric Glenn / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.