Le pasteur Erwan Cloarec, nouveau président du Conseil national des évangéliques de France

Ce mardi 7 juin, Erwan Cloarec, pasteur de la Fédération des Eglises évangéliques baptistes de France (FEEBF), a été désigné président du Conseil national des évangéliques de France (CNEF). Il succède au pasteur Christian Blanc qui était à la tête du CNEF depuis juin 2019, une passation sous le signe de l’unité et du changement générationnel. 

Christian Blanc a officiellement passé son flambeau de président du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) au pasteur de 42 ans, Erwan Cloarec, lors de l’Assemblée plénière du CNEF qui s’est déroulée ce mardi 7 juin à Paris.

Dans son discours de fin de mandat, Christian Blanc a souligné « le climat fraternel de qualité » dans lequel s’est déroulé cette transmission, rendant ainsi hommages au travail de ceux « qui ont posé les textes fondateurs et structurants du CNEF ».

C’est sur cette base de fraternité, de communion et d’unité qu’Erwan Cloarec entend construire son mandat, bien conscient que cela ne doit jamais être pris pour acquis et qu’il faudra continuer à travailler dans ce sens. L’organisation évangélique qui fêtera ses 12 ans en juin, a en effet été fondée avec l’ambition de rassembler les églises.

Le nouveau président a en outre rappelé l’importance des « connexions », reprenant le nom d’un magazine du CNEF dont la charge lui avait été confiée. Un titre qui dit selon lui « ce qui doit demeurer le fondement du CNEF, irriguer sa vocation, et la vision qu’il porte pour le monde : le rappel régulier que nous sommes appelés à être et rechercher cette communion qui nous est donnée ».

Christian Blanc a de son côté évoqué les « bonnes relations » du CNEF avec l’Armée du Salut, la Fédération protestante de France ainsi que la Conférence des évêques de France. En conclusion, il a cité un proverbe africain qui invite la nouvelle équipe à continuer d’avancer dans cet esprit d’unité : « si tu veux aller loin, marche avec les autres ».

Dans leurs discours, l’accent a également été mis sur le « changement générationnel ». Pour Christian Blanc, l’élection d’Erwan Cloarec est l’accomplissement d’un souhait qu’il avait formulé au début de son mandat en 2019 ; celui de voir la « génération CNEF », qui n’a pas connu le monde « d’avant » l’organisation évangélique, prendre les rennes.

« Je crois que nous y sommes ! », a justement déclaré le président fraîchement élu en rappelant que cette nouvelle génération est à présent « largement représentée dans le bureau renouvelé » ainsi que dans l’équipe permanente.

Erwan Cloarec a ensuite énoncé les trois orientations majeures de l’organisation, il estime que le CNEF doit être un « corps spirituel » et une « force institutionnelle » pour inspirer « un élan missionnel ».

Une mission qu’il entend mener les yeux fixés sur le Seigneur et en célébrant le fait que le « CNEF est d’abord l’œuvre de Dieu, l’expression visible, devant Dieu et le monde, de l’unité que Dieu nous donne en Christ », et cela avant toute autre chose.

Alors que l’organisation entre avec cette élection dans une « nouvelle saison », Erwan Cloarec nous confie que l’enjeu de son mandat sera de réussir cette transition générationnelle. Pour cela, il souhaite « continuer à rassembler », « préserver le soin de l’unité » tout en travaillant sur l’aspect théologique pour aider le CNEF à « se penser » et à « approfondir son identité ». Il entend également insuffler et accompagner un nouvel élan missionnel.

« J’ai à cœur d’accompagner cette transition en aidant le collectif à demeurer dans l’unité et à construire du sens », a-t-il ajouté.

Camille Westphal Perrier

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.