Le pasteur et théologien John Piper propose plusieurs « leçons » à tirer de l’affaire Ravi Zacharias

Plusieurs mois après la publication de l’enquête accablante menée suite aux allégations d’abus sexuels à l’encontre de Ravi Zacharias, John Piper évoque les leçons à tirer de cette affaire. 

C’est dans une lettre ouverte publiée le 12 février dernier, que le conseil d’administration de Ravi Zacharias International Ministries (RZIM) a annoncé que les allégations d’abus sexuels à l’encontre de son fondateur se sont révélées vraies.

Dans son podcast hebdomadaire, « Ask Pastor John », le pasteur américain John Piper, évoque cette affaire dans une vidéo intitulée « Comment avez-vous digéré le pêché de Ravi Zacharias ? », estimant qu’il y a plusieurs leçons à tirer de cette triste histoire.

John Piper commence en prenant l’exemple de trois personnages de la Bible : Judas, Demas et Hyménée. Des hommes qui étaient tous des fidèles de l’Evangile dont la foi a finalement « fait naufrage ».

« Que s’est-il passé ? » questionne le prédicateur. Il affirme qu’ils ont fait des choses que leur conscience a condamné, sauf qu’au lieu de se repentir, les trois hommes ont trouvé des moyens de justifier leurs actes. Le théologien soutient ensuite qu’il y a trois leçons à retenir de ces histoires :

  • que « la vérité qui sauve l’âme et qu’exige le Christ peut être dite par des hypocrites »,
  • que « l’abandon d’une bonne conscience est le prélude à un désastre moral »
  • et enfin que « le fait d’amasser de l’argent et la recherche de style de vie luxueux grâce au ministère sont des signaux d’alarmes indiquant l’amour de ce siècle ».

Il a ensuite établi un lien entre ces leçons à tirer des écritures et les abus sexuels perpétrés par Ravi Zacharias.

Il évoque la sympathie suscitée et recherchée par Ravi Zacharias, affirmant que cette « sympathie » chaque fois qu’elle est appelée doit être « liée à la vérité afin qu’elle soit donnée généreusement lorsque la vérité l’exige et soit refusée lorsque la vérité se heurte à elle ».

« Comment Ravi a-t-il manipulé des personnes pour qu’elles lui envoient des photos de nu ? Comment a-t-il manipulé ces personnes pour qu’elles lui fournissent une stimulation sexuelle pécheresse ? » questionne John Piper. « Il l’a fait en exigeant une sympathie sans attache [avec la vérité] » affirme-t-il. En se présentant comme « un guerrier assiégé, accablé et blessé dans la juste cause de l’Évangile », Ravi Zacharias aurait contrait ses victimes à ressentir pour lui une sympathie sans attache avec la vérité.

« Il se présentait comme un guerrier assiégé, accablé et blessé dans la juste cause de l’Évangile. Et ironiquement, il a transformé sa position de pouvoir en une forme de besoin et de blessure, puis il a essayé de contraindre une sympathie sans attache en prétendant demander une ‘thérapie du royaume pour le guerrier blessé’. »

John Piper rapporte qu’il a observé ce phénomène à plusieurs reprises « parmi les dirigeants chrétiens tombés au combat ».

Les dirigeants déchus, a-t-il expliqué, soutiendront que les fardeaux qu’ils portent « sont si grands » et leurs « blessures sont si nombreuses » qu’ils « méritent un certain soulagement », généralement exprimé sous la forme de péché sexuel envers une autre personne. Le prédicateur encourage ensuite les chrétiens qui font face à ce type de comportement, à affirmer avec force que leur « sympathie n’est pas à vendre » mais qu’elle est « liée à la vérité et à la justice ».

Le prédicateur termine en encourageant toutes les personnes qui ont rencontré Dieu grâce au ministère de Ravi Zacharias de ne pas laisser « les imperfections et les échecs des hommes » les détourner de « la perfection et des triomphes du Christ ».

« Et je pense que la dernière chose que je dirais à ceux qui sont venus au Christ sous le ministère de Ravi, ou qui ont vu leur foi puissamment renforcée par ce qu’il a enseigné, est la suivante: ne laissez pas les imperfections et les échecs des hommes vous détourner de la perfection et des triomphes du Christ, qui ne vous laissera jamais, jamais tomber. »

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Creative Commons / Wikimedia 

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.