Le pasteur sud-coréen David Yonggi Cho fondateur de la plus grande megachurch du monde est décédé

David Yonggi Cho, le fondateur de la megachurch Yoido Full Gospel en Corée du Sud, est décédé mardi matin à l’âge de 85 ans.

Le pasteur Yonggi Cho est décédé dans un hôpital de Séoul ce mardi matin où il était hospitalisé en raison d’une hémorragie cérébrale depuis juillet 2020. C’est ce qu’a indiqué l’église Yoido Full Gospel dont il était le fondateur et pasteur émérite dans un communiqué repris en partie par le Washington Post et CBN News.

« Il a transmis l’évangile de l’espoir au peuple coréen qui est tombé dans le désespoir après la guerre de Corée », peut on lire dans le communiqué qui rappelle également que la pasteur a « joué un rôle déterminant dans la croissance de l’église coréenne, en particulier le développement de l’église Yoido Full Gospel comme la plus grande église du monde ».

David Yonggi Cho est né en 1936 dans une famille bouddhiste, il a rencontré le Seigneur à l’âge de 17 ans. Alors atteint de tuberculose, le corps médical lui avait annoncé qu’il allait mourrir de cette maladie dont il a finalement été guéri. Une guérison « miraculeuse » que le pasteur attribuait à Dieu selon CBN News.

Investit dans le ministère à plein temps, il est sorti diplômé du Full Gospel Bible College en 1958. À la même époque il a fondé une église à Séoul avec cinq fidèles, alors que le pays faisait encore face aux conséquences de la guerre de Corée qui s’est achevée en 1953. Sous sa direction, l’église a connu une croissance importante, devenant un symbole de l’expansion rapide du christianisme dans ce qui était alors un pays profondément influencé par le confucianisme.

L’église est devenue l’une des mégachurch les plus grandes au monde et compte aujourd’hui plus de 750 000 membres. Le pasteur a ensuite implanté plus de 500 églises dans son pays et a envoyé des milliers de missionnaires aux quatre coins du monde.

Considéré comme l’un des leaders chrétiens les plus influents du pays, David Yonggi Cho a écrit plusieurs livres, fondé un journal chrétien et créé une organisation humanitaire.

Le 20 février 2014, il a été condamné à trois ans de prison avec sursis, à cinq ans de probation et à verser une amende de 5 milliards de won, soit presque 4 millions d’euros pour abus de confiance et corruption. À la suite de cette affaire, il s’était exprimé devant son église. Des propos rapportés par le Journal Chrétien :

« Grâce à cette souffrance j’ai appris le devoir. Une personne ne devrait pas posséder quoi que ce soit (…). La santé, le statut, la célébrité, le pouvoir, l’argent… toutes ces questions sont à l’extérieur du corps et indignes de toutes poursuites. »

Son épouse est également décédée en février de cette année, ils laissent derrière eux leurs trois fils et une communauté en deuil.

À l’annonce de son décès les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux pour honorer sa mémoire et son ministère.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Keitma / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.