Le père Léon Dougnon, enlevé au Mali, a été libéré

Léon Dougnon, prêtre de la paroisse de Ségué, un village situé au centre du Mali, a été libéré mardi 13 juillet. Il avait enlevé le 21 juin dernier par des hommes armés avec quatre autres paroissiens.

L’organisation l’Aide à l’Eglise en détresse a confirmé la libération du père Léon Dougnon, prêtre catholique de Ségué dans la région de Mopti au Mali, hier après-midi, mardi 13 juillet.

Une nouvelle confirmée par Mgr Jean-Baptiste Tiama, évêque de Mopti, qui a exprimé sa joie : « Notre frère Léon Dougnon était séparé de nous. Cet après-midi, il nous est revenu et nous sommes très heureux. » L’évêque a également exprimé sa gratitude envers « toutes les connaissances et les étrangers qui ont contribué à sa libération ».

Le prêtre Léon Dougnon, Timothée Somboro, l’adjoint au maire de Ségué et deux autres résidents locaux, Emmanuel Somboro et Boutié Tolofoudié, tous catholiques, avaient été enlevés lundi 21 juin par un groupe d’hommes armés alors qu’ils se rendaient aux funérailles d’un religieux dans la ville de San.

L’Agence Fides rapporte que les quatre laïcs ont été libérés le 23 juin dernier, « sur une route de la région de Bandiagara » tandis que le père Léon Dougnon a du attendre le 13 juillet pour retrouver sa liberté. Il se repose actuellement près de Bandiagara où il reprend des forces avant de rejoindre sa paroisse.

Camille Westphal Perrier

Crédit image : Claudiovidri / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.