Le premier congrès national Bible et Science aura lieu en octobre à Mulhouse

Des scientifiques et des intellectuels exprimeront leurs points de vue sur la question des origines lors du congrès national Bible et Science.

À
Mulhouse, du 25 au 27 Octobre se tiendra le tout premier Congrès Scientifique chrétien sur la question des origines. Des scientifiques et des intellectuels s’exprimeront sur la question des origines.

Pourquoi un tel Congrès ?

La foi chrétienne et la Bible sont régulièrement attaqués frontalement dans les médias, et ceux qui croient sérieusement ce que rapporte la Bible sont considérés comme bornés ou antiscientifiques. La réalité est exactement à l’opposé. Il existe quantité de scientifiques et intellectuels de haut niveau qui croient réellement à la Bible, mais qu’on n’entend absolument jamais. Alors ils ont décidé de sortir du bois !

Le sujet des origines de l’homme n’est-il pas un peu explosif ?

On peut dire ça en effet. Il faut bien être conscient que toute la Bible est comme un édifice. Au cœur de cet édifice, il y a les livres de Moïse, la Torah, puis les prophètes, et ensuite Jésus, avec les évangiles et tout le Nouveau Testament. Et c’est Moïse qui rapporte ce qui s’est passé tout au début, comment Dieu a créé l’homme à son image etc. Ensuite les prophètes, puis Jésus lui-même et tout le Nouveau Testament confirment totalement ce récit. Donc si vous prétendez que Moïse a écrit est une légende, alors Jésus et tous les autres disent n’importe quoi. Vous voyez l’enjeu !

Pourtant il y a des chrétiens qui acceptent la théorie de l’évolution, non ?

Absolument. Même si on est un croyant honnête, mais qu’on a appris depuis notre plus tendre enfance que l’homme descend du singe – ou d’un ancêtre commun – on n’a pas vraiment d’alternative. La science a parlé, donc on pense que ça doit être vrai – même si ça pose un jour ou l’autre la question de la véracité du récit biblique. Donc au fond le chrétien moyen, si j’ose cette expression, finit par penser que Moïse n’a peut-être pas voulu dire ce qu’il a dit, et que Jésus n’était pas très au courant, ou que tout ça n’est pas très important (!!). Bref, il finit par penser que la Bible n’est pas vraiment fiable. Aujourd’hui ce qui est très intéressant, c’est que la fronde actuelle contre Darwin ne vient pas des croyants, mais des scientifiques eux-mêmes !

Vous voulez dire que certains scientifiques sont contre Darwin ?

Ce n’est pas moi qui le dit ! Vous avez peut-être entendu parler de cette pétition qui a réuni plus de 1000 scientifiques de très haut niveau qui refusent la théorie de l’évolution ? Ils sont évidemment minoritaires, mais de plus en plus de langues se délient et osent parler publiquement de tous les faits scientifiques qui contredisent totalement la théorie de Darwin. C’est une vraie bombe ! Et il ne s’agit pas de « créationnistes américains », comme les médias aiment bien le faire croire. Par ailleurs on voit sortir de plus en plus de livres, de vidéos et de publications sur le sujet. C’est donc très loin d’être marginal.

Un mot sur les orateurs du Congrès

Les organisateurs ont fait le choix d’inviter des scientifiques et intellectuels de haut niveau, dont le Professeur John Sanford, généticien de réputation mondiale, connu entre autres pour l’invention du Canon à gènes. Il sera accompagné de 7 autres spécialistes pour 13 sessions. Donc une mine d’informations fiables, qui vont montrer la véracité du récit biblique. Un événement sans précédent dans notre pays.

Et si on veut participer ?

Le Congrès est ouvert à tous, du lycéen à l’universitaire comme au simple curieux. Il se déroulera dans les locaux de la Porte Ouverte, à Mulhouse, qui a bien voulu être partenaire de ce bel événement. Il faut obligatoirement s’inscrire. Toutes les infos sont sur www.congres-bible-et-science.fr.

Article transmis par Patrick Vauclair

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.