Le ravisseur d’Arzoo Raja, jeune chrétienne enlevée, violée et mariée de force, va être libéré sous caution

Selon l’avocat de la famille d’Arzoo Raja, le tribunal de Karachi va autoriser le ravisseur de la jeune fille, Ali Azhar, a être libéré sous caution. 

Arzoo Raja est une jeune pakistanaise chrétienne qui a été enlevée, violée, convertie à l’islam et mariée de force à Ali Azhar, un homme musulman âgé de 44 ans.

Selon une ordonnance du tribunal du 9 décembre dernier, Ali Azhar risquait dix ans de prison voire une condamnation à mort pour avoir violé la jeune fille, plus deux ans de prison pour avoir transgressé la loi qui interdit le mariage des mineurs.

Cependant, de récentes informations fournies à l’Agence Fides par l’avocat de la famille d’Arzoo Raja, Mohammad Jibran Nasir, rapportent qu’un tribunal de premier degré de Karachi a finalement accordé la liberté sous caution à Ali Azhar. Une décision que l’avocat entend contester.

« Nous présenterons un recours. La décision du juge est arrivée le 17 décembre après que les avocats du ravisseur de 44 ans de la mineure chrétienne, Ali Azhar, aient présenté une demande de liberté sous caution. »

La caution est fixée à 500 000 roupies pakistanaises, ce qui correspond à 2700 euros. L’imam qui a célébré le mariage ainsi que les personnes qui ont participé à l’enlèvement de la jeune fille sont soumis au même traitement.

Une décision qui d’après l’activiste chrétien Dominic D’Souza  pourrait être lourde de conséquences pour la jeune Arzoo qui ne sera plus en sécurité une fois son ravisseur en liberté.

« Il n’existe pas de justice pour les minorités au Pakistan. Arzoo Raja n’est maintenant plus en sécurité. Ils iront sûrement la trouver au foyer où elle se trouve. Ils pourront l’intimider. Elle et sa famille ont besoin de protection. »

Alors que les minorités religieuses se battent actuellement au Pakistan pour faire reconnaître leurs droits, l’activiste musulman Osama Mehtab salue les efforts de Mohammad Jibran Nasir, dans cette affaire. Il encourage l’avocat à continuer de « lutter pour la justice ».

« Continuez à lutter pour la justice. Des personnes comme vous œuvrent pour sauver notre dignité et nous faire éprouver moins de honte et d’embarras pour les injustices qui concernent les minorités religieuses. »

C.P

Sur le même sujet, lire également :

Au Pakistan, le « projet de loi sur la protection des droits des minorités » pourrait changer la donne

Chrétiens, hindous et musulmans manifestent au Pakistan contre l’enlèvement, le mariage et la conversion forcés de la jeune chrétienne Arzoo Raja

Pakistan : La justice valide le mariage forcé de la jeune chrétienne Arzoo Raja, 13 ans

Au Pakistan, l’Église proteste contre la validation du mariage d’Arzoo Raja

La ministre des Droits de l’homme intervient en faveur d’Arzoo Raja au Pakistan

Arzoo Raja : « La police a sauvé la jeune catholique »

Arzoo Raja : La justice demande un rapport médical pour déterminer son âge

La justice pakistanaise juge le mariage d’Arzoo « précoce » et donc interdit par la loi

Au Pakistan, un mandat d’arrêt émis contre le mufti qui a célébré le mariage d’Arzoo Raja

Pakistan : Le tribunal n’autorise pas Arzoo Raja à rejoindre sa famille

Arzoo Raja : Inculpé pour viol, son ravisseur risque désormais une condamnation à mort

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.