Le Sahel et le Nigeria « points chauds de la persécution » en 2022

Selon Release International, « la situation des chrétiens au Burkina Faso est désormais similaire à celle du Nigeria ».

L’organisation de défense des chrétiens persécutés Release International a publié un rapport sur les tendances de persécution pour l’année 2022. Et selon elle, « le Sahel et le Nigeria devraient devenir des points chauds de la persécution chrétienne ».

Au Sahel, Release International déplore la situation des chrétiens du Burkina Faso et fait état d’attentats à la bombe, de meurtres, d’enlèvements et d’incendies d’écoles, d’agressions contre des chefs religieux et des lieux de culte. L’organisation ajoute que, notamment suite au retrait de l’armée française, la situation devrait empirer. Selon un de leurs partenaires, « la situation des chrétiens au Burkina Faso est désormais similaire à celle du Nigeria ».

Au Nigeria, Release International craint que les élections politiques de 2023 enveniment la situation des chrétiens, qui pourraient connaître une multiplication des attaques à leur encontre.

Paul Robinson, directeur de l’organisation, va jusqu’à dire que « les militants islamistes deviennent de plus en plus agressifs en Afrique, alors qu’ils tentent de chasser les chrétiens de la terre ».

Pour ce qui est de l’Afghanistan, Paul Robinson affirme qu’il existe « ​​une menace très réelle de niveaux plus élevés de persécution violente en Afghanistan ».

« Nos partenaires nous disent que les chrétiens qui sont incapables de suivre les formes extérieures de l’islam, comme prier à la mosquée et dire la chahada, la profession de foi islamique, se démarqueront plus clairement. Cela augmente leur vulnérabilité à la persécution et la pression sur eux pour qu’ils s’y conforment. »

En Corée du Nord, c’est l’insécurité alimentaire qui pourrait accroître l’insécurité des chrétiens. « Une instabilité accrue dans le pays pourrait conduire à une persécution accrue dans ce qui est déjà l’un des pays les plus hostiles au christianisme au monde », affirme l’organisation.

L’Inde, où les chrétiens viennent de subir « l’année la plus violente » selon le United Christian Forum, Release International dénonce la multiplication des attaques contre les chrétiens et l’imposition par de nombreux États des lois anti-conversion.

L’organisation appelle à prier pour « les pasteurs, les familles des martyrs chrétiens, des prisonniers de la foi, les chrétiens qui souffrent d’oppression et de violence, et les chrétiens forcés de fuir ».

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

SOUTENIR INFO CHRÉTIENNE

Info Chrétienne étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, votre don est déductible de vos impôts à hauteur de 66%.